Culture

Art

Visus Gallery à Saint Martin : modernisme et artistes émergents

Myriam de Lafforest, Tigi Von Gil, Antoine Leclercq, David Lasry… sont quelques-uns des douze artistes exposés
Publié le 25/08/2020

Quel plus bel écrin que le Port de Saint-Martin pour installer une galerie d’art ? Antoine Gaussin déjà l’actuel propriétaire d’une galerie à Lasne dans la banlieue chic de Bruxelles vient d’ouvrir une seconde galerie, quai Georges Clémenceau avec une vue imprenable sur le Port

Sur 150 m², une soixantaine d’oeuvres représentant douze artistes français et internationaux se partagent l’affiche et les murs tout récemment rénovés de cette nouvelle galerie. Il se dégage dès l’entrée une atmosphère épurée et minimaliste qui correspond à l’ADN du lieu dans lequel les oeuvres se rencontrent plutôt qu’elles ne se confrontent. Il y a une cohérence dans l’accrochage, un déroulé qui se poursuit dans la deuxième partie avec cette fois une sélection plus éclectique, pop et davantage photographique. « Etre une galerie d’art contemporain ce n’est pas seulement avoir des oeuvres contemporaines c’est aussi un bel écrin avec une manière d’accrocher et de présenter. Des travaux de rénovation et d’aménagement ont donc été entrepris avant l’ouverture pour mettre en valeur les tableaux et pas le bâti français. » Même si il y a beaucoup d’oeuvres, ce n’est pas surchargé. La volonté d’Antoine Gaussin est de laisser respirer chaque oeuvre, de laisser la place à chaque artiste en présentant plusieurs de leurs pièces pour camper leur univers et faire rentrer les visiteurs dans leur monde.

Une galerie pérenne

« Cette galerie bis n’est pas un pop-up. L’idée est bien de s’installer durablement pour satisfaire une clientèle amateur d’art, nombreuse sur l’île. Cette clientèle a une culture de la collection et un oeil avisé que nous espérons surprendre avec notre sélection. Rien n’est plus désagréable pour un acquéreur que d’acheter une pièce et de ne pas avoir de suivi. Ce qui est « chouette » c’est de pouvoir suivre un artiste, sa progression d’année en année… L’objectif est vraiment de faire tourner les collections entre Bruxelles et l’île de Ré et je pense que cela a véritablement un sens. »

Une proposition faite uniquement d’artistes émergents

« Nous travaillons essentiellement avec des artistes émergents ce qui représente le côté excitant de notre métier. Nous cherchons à développer des carrières et c’est avec notre regard que nous sélectionnons des oeuvres qui nous parlent si et seulement si nous ressentons une émotion pour cet artiste. Je suis artiste moi-même et je suis tout sauf un marchand. Pour un ressenti artistique, il faut qu’il y ait de la passion et une âme. Chaque oeuvre présente dans la galerie est une histoire de rencontre et d’écho entre un artiste, l’émetteur et le récepteur qui est le regardeur. »

Sculptures, peintures, photographies… sont magnifiées par de très beaux éclairages de type musée qui sont loin d’être un détail et qui rendent justice aux oeuvres tout en procurant aux visiteurs une appréciation globale positive.

Lieu incontournable de cet été 2020, Visus Gallery vous attend tous les jours de 11h à 13h et de 17h à 21h.

Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires