Sports

Nautisme

Un très dynamique cercle nautique à La Flotte

Régate organisée par le CNLF.
Publié le 24/07/2019
Noter cet article

Le cercle, qui a soufflé ses cinquante bougies l’année dernière, fait preuve d’un dynamisme sans faille.

Le CNLF a été créé en 1968. Il est affilié à la Fédération Française de Voile (FFV), à la ligue de la Nouvelle Aquitaine, il est membre de l’URCAN (Union Rétaise des Clubs et Associations Nautiques).

Les locaux du cercle sont situés à côté du port. Ceux-ci sont dotés d’un club-house, où se déroulent nombre de moments festifs et conviviaux. Le cercle a pour principale mission de développer des activités nautiques, il privilégie, avant tout, la formation. Il propose des manifestations sportives en relation avec la mer (voile ou moteur). Il s’engage à maintenir et entretenir des contacts avec les autres associations et clubs nautiques de l’île, ainsi qu’avec les services territoriaux concernés.

Il dispose, aujourd’hui, de cent-cinquante- et-une familles membres (nombre jamais atteint jusqu’à présent), ce qui représente cent-quatorze bateaux (trente-quatre voiliers et quatre-vingts à moteur).

Une association pleine de vie

En 2018, cinquante-six manifestations ont été programmées, accueillant mille sept-cent-quatre-vingt-dixsept participants : des régates, des sorties « promenade en mer », des journées « pêche », des séances de formation-information, concernant la réglementation, la sécurité en mer, ou encore la météo…

Tout au long de l’année, le cercle invite ses adhérents à des sorties conviviales à terre, à des piqueniques, à des repas dans différents restaurants rétais. Plusieurs apéritifs à thème ont été préparés par des membres du CNLF. Des activités culturelles ont eu lieu, expositions de tableaux, de céramiques, une adhérente (Laurence Teper) a présenté son roman « Un cadenas sur le coeur »…

L’organisation du cercle est minutieuse. Un comité de direction, composé de quatorze membres, élit un bureau avec un président (Pierre Bouvier), un vice-président (Alain Le Meut), un trésorier (Bernard Martineau), un secrétaire général (Patrick Boulesteix), et un coordinateur- commission (Yves Lierman). Marie-Laure Héraudeau assure le secrétariat.

Ce sont les commissions qui assurent la vie du cercle, sous tous ses aspects. L’éventail est très large, il y en a douze au total.

Une gestion bien particulière

Le CNLF est sous concessionnaire de la mairie de La Flotte, à qui il paie une location jusqu’au 1er janvier 2020. Il gère soixante-dix-huit places sur pontons dans l’avant-port, ainsi que les pontons extérieurs d’accès qu’il met à la disposition de ses membres et des visiteurs occasionnels. Les bateaux des autres adhérents se trouvent dans le havre d’échouage (toujours dans le port de La Flotte), d’autres occupent des places dans les ports de Rivedoux ou de Saint-Martin.

A partir de 2020, le CNLF va céder la gestion de l’avant-port au Département. C’est un effet de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation du Territoire de le République) (1). Tous les emplacements seront, donc, sous le contrôle du Conseil départemental, toutefois, les responsables du CNLF conserveront la gestion spécifique de la liste d’attente.

(1) Voir notre article paru dans le numéro 193, sur l’AG de l’URCAN.

Tél : 05 46 09 97 34
Mobile : 06 30 67 00 74
E-Mail : cnlf17@gmail.com
Site : www.cnlf.org

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires