Social

Santé

Service d'urgences été 2016 de l'hôpital de l'île de Ré

Situation au Groupe Hospitalier Littoral Atlantique

L'Hôpital de La Rochelle et l'antenne de Saint-Martin s'organisent pour faire face à la crise épidémique
Publié le 21/03/2020

Communiqué du vendredi 20 mars au soir

Une cellule de crise a été mise en place afin d’anticiper la crise épidémique. Elle se réunit chaque jour depuis le 27 février. Et depuis le lundi 16 mars 2020, une cellule de crise restreinte est proposée quotidiennement pour éviter la propagation du virus et respecter la distanciation sociale entre chaque intervenant.

L’objectif

Répondre aux mesures définies par l’Etat, traiter/diffuser l’information, organiser les circuits, évaluer les besoins et adapter le capacitaire. Quelques chiffres : – Près de 1200 appels quotidiens à la régulation (SAMU 17). – 4 patients hospitalisés au GHLRRA à ce jour. – Un nombre croissant de prélèvements COVID-19. Nous constatons néanmoins que le virus ne circule pas encore activement sur notre territoire. Sommes-nous en manque de masques ?

Nos établissements (LA ROCHELLE, ROCHEFORT, MARENNES, SURGERE) ne sont pas en rupture de stocks de masques.
Le virus ne circulant pas à ce jour activement en Nouvelle-Aquitaine, il est nécessaire de préserver nos stocks de masques afin de ne pas faire face à une rupture complète lors de la phase épidémique.

Nous sommes donc vigilants afin de protéger nos équipes. En ce qui concerne les masques en tissus, nos services d’hygiène ont été sollicités sur la question. Malheureusement, nous craignons qu’ils n’offrent une couverture optimale pour nos équipes. Seuls les masques chirurgicaux et FFP2 sont aujourd’hui recommandés par l’Agence Régionale de Santé.
Nous avons reçu ces deux derniers jours plus de 4000 masques chirurgicaux et 1500 masques FFP2 grâce à la générosité de citoyens et de structures qui ne les utilisent pas, étant en arrêt d’activité. Nous les remercions sincèrement. Notre Pharmacie coordonne les dons. Vous pouvez les joindre au 05 46 45 52 73.

L’organisation des services aujourd’hui ?

A l’apparition de symptômes (ou retour d’une zone à risque), pour tous types de patients (adultes et pédiatriques), il est recommandé d’appeler le médecin traitant. Le 15 doit être sollicité en cas de problèmes respiratoires. Au GHLRRA et au CHR, des circuits dédiés sont mis en place pour les patients COVID-19. Comment allons-nous faire face à l’épidémie ?
La mise en place quotidienne de cellules de crise nous a permis d’anticiper les besoins et les organisations de nos services pour la prise en charge des patients. Un ensemble de mesures a été décidé concernant la gestion des stocks en masques, gels hydroalcoolique, surblouses, matériels biomédicaux, … Par conséquent nous ne sommes pas en rupture de stocks et nous suivons les recommandations gouvernementales pour protéger nos équipes. Par la déprogrammation de nos hospitalisations et de certaines consultations, nous renforçons les équipes mobilisées en personnel et en matériel. Pour faire face à l’épidémie, nos équipes ont été formées sur diverses thématiques, liées notamment aux mesures d’hygiènes.
Nos patients COVID-19 sont hospitalisés au sein de nos services, par un circuit dédié. Il est néanmoins nécessaire de développer notre filière d’hospitalisation à domicile ou de soins à domicile, pour tous les autres patients hospitalisés non COVID-19, et ceci grâce au soutien d’infirmiers et de kinésithérapeutes. Nous rappelons qu’à l’apparition de symptômes (ou retour d’une zone à risque), pour tous types de patients (adultes et pédiatriques), il est recommandé d’appeler le médecin traitant. Le 15 doit être sollicité en cas de problèmes respiratoires.

Notre organisation suite à l’arrivée de résidents secondaires ?
A l’arrivée de résidents secondaires et pour adapter le système de soins localement, nous avons décidé d’ouvrir l’antenne de St-Martin-de-Ré.
Les médecins libéraux proposent des consultations dédiées aux patients présentant des symptômes Coronavirus.

Les visites
Les visites sont interdites pour la majorité des structures. Exceptions en date du 20/03/2020 :

– Les patients en Soins palliatifs

– Le service de Pédiatrie (un seul parent direct à la fois)

– La Maternité (conjoint lors de l’accouchement/salle de naissance).

L’EFS est ouvert pour permettre le don du sang. Mais la structure fait face à une forte affluence. Il est recommandé de respecter les mesures barrières et d’éviter les rassemblements pour limiter la propagation du virus.

Comment aider nos hospitaliers ?
– Restez chez vous ! – Soutenez TOUS nos agents ! Ils sont soignants, ASH, professionnels de santé, administratifs, techniques, logistiques… Nous sommes tous ensemble, des maillons solidaires pour prendre soin de vous. Un message de soutien vidéo, une pancarte, une photo, un applaudissement à 20h sont autant de gestes bienveillants pour les soutenir et leur montrer que nous sommes unis.

Nous en profitons pour remercier tous ceux qui font un don en denrées alimentaires à notre service de restauration, qui a, à cœur de les répartir dans nos services du GHLRRA et de Rochefort.
Face à la vague de solidarité et de soutien pour nos équipes, nous allons mettre en place une cagnotte qui nous permettra de mener des actions en faveur des personnels hospitaliers mobilisés pendant l’épidémie du COVID-19. Cette information sera diffusée la semaine prochaine.
Recrutements
Nous recrutons régulièrement tous profils de postes.
Néanmoins, à l’approche de l’épidémie, nous avons décidé de déprogrammer les hospitalisations afin de renforcer les équipes mobilisées par la prise en charge de patients COVID-19, en personnel.

Nous avons reçu de nombreuses offres Infirmier(ière), Aide-Soignant(e) et ARM afin d’anticiper le besoin à venir.

Communiqué de presse du Groupe Hospitalier Littoral Atlantique

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires