Loisirs

Spectacle conté - Médiathèque de la Pléiade

« On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux… »

Peut-on regarder « autrement », sans jugement ?
Publié le 30/04/2019

La Compagnie Ilot-Théâtre présente son dernier spectacle conté : « Les Deux aveugles ».

Mary et Martin vivent dans l’insouciance. Aveugles tous les deux, ils s’aiment et se croient beaux puisqu’on le leur a dit. Paisiblement assis à la croisée des chemins, ils attendent l’aumône et partagent leurs mondes intérieurs, parcelles d’un bonheur sans prétention. Mais la venue d’un grand saint aux pouvoirs miraculeux va venir bousculer la quiétude de cette complicité intime, pour les confronter à la réalité féroce des relations humaines lorsqu’elles sont guidées par les codes de l’apparence.

De quoi est faite la représentation que l’on se fait de nous et des autres ? C’est à cette question que nous éveille cette fable particulièrement actuelle dans une société qui consacre les diktats de la norme et de la mode et encense les simulacres du contentement via les réseaux sociaux.

Une adaptation inédite et originale

Auteur méconnu en France, John Millington Synge est pourtant l’un des plus grands dramaturges irlandais du début du 20è siècle. « Parce que sa langue est vivante, populaire et imagée », il a paru naturel à Laure Huselstein de transposer la pièce de théâtre La Source des Saints dans l’univers du conte. Elle a travaillé sur la traduction et l’adaptation avec le souci de restituer toute « la saveur, la truculence et l’humour grinçant du style de l’auteur ».

Sur scène, elle est Mary que Pierre Dumousseau dans la peau de Martin délaisse un temps pour les beaux yeux de la jolie Molly. Pour les accompagner, le violoniste Benjamin Ribot recréera l’univers celtique des campagnes de l’Irlande d’autrefois.

« Les Deux aveugles »

Vendredi 3 mai à la médiathèque de Sainte-Marie

2 rue de la République à 18h et 20h30 5 € (2 € pour les adhérents)

www.ilot-theatre.com

Café philo

Le lendemain à 11h, même thème, même endroit

Et pour prolonger la réflexion : conférence de Catherine Métais au Musée Ernest Cognacq le 22/05 à 18h30 « Qu’est-ce que la beauté ? Qu’est-ce que la laideur ? »

Marie-Victoire Vergnaud

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires