Sports

Club subaquatique Nautilus Île de Ré

Explo'Ré, le nouveau bateua du club subaquatique Nautilus Île de Ré. © Patrick Lachaumette

Le Nautilus récompensé pour son action sociale

Léa baptise Explo’Ré. © Patrick Lachaumette
Publié le 23/06/2015

Réunies devant la capitainerie du port de Saint-Martin, près de deux cents personnes, invités, personnalités et membres du club, ont assisté samedi 6 juin à deux grands moments qui marqueront l’histoire, le développement et la pratique sportive du club subaquatique « Le Nautilus île de Ré ».

Après avoir rappelé la belle aventure du club Nautilus île de Ré fondé en 1968 par un groupe de passionnés, qui compte désormais plus d’une centaine d’adhérents et dispose de moniteurs de plongée qualifiés pour l’instruction des niveaux et l’accompagnement des plongeurs, Marc Lachaumette, président du club, présentait le projet « Plongée pour tous » et ses objectifs.

« Plongée pour tous », une action sociale récompensée

 

Mise à l’eau réussie d’un plongeur en situation de handicap. (club subaquatique Nautilus île de Ré. © Patrick Lachauumette

Mise à l’eau réussie d’un plongeur en situation de handicap. © Patrick Lachaumette

Guy Fettig, président de la caisse du Crédit Agricole de l’île de Ré et Bruno Aujard délégué de La Fondation Orange, ont cru en ce projet et l’accompagnent. Comme les délégués de l’ADPS qui lui ont attribué le grand prix de l’action sociale, que Robert Barget, président d’ADPS et Serge Mathieu, secrétaire général, remettaient, en partenariat avec Allianz, à Marc Lachaumette sous la forme d’un généreux chèque de 25 000 euros, sous les applaudissements nourris de l’assistance.

Un nouveau bateau baptisé Explo’Ré

Julie Foulquier, ajdointe au maire de Rivedoux, Patrice Déchelette, maire de Saint-Martin, Lionel Quillet président de la CdC de l’île de Ré, Maryline Simoné, vice-présidente du Conseil Régional et Olivier Falorni député de la circonscription, dirent chacun l’importance de ce prix pour réaliser ce projet « La plongée pour tous ». Lionel Quillet rappela les actions engagées sur l’île de Ré pour faciliter l’accès des activités sportives, de loisirs et de tourisme aux personnes en situation de handicap. Il revint alors à Léa, la marraine du bateau, membre du Nautilus et plongeuse niveau PESH6, (plongeuse en situation de handicap encadré à 6 mètres), d’arroser copieusement au champagne le bateau… et la foule avec un peu de malice, pour qu’Explo’Ré connaisse une navigation heureuse.

Construit aux chantiers Gosselin, spécialiste de la coque aluminium, ce bateau est conçu pour accueillir dans des conditions optimales de sécurité et de confort des personnes valides ou en situation de handicap. 15 plongeurs peuvent y embarquer. Brillamment commentée par Jeff Morel, la démonstration de mise à l’eau dans le port d’un plongeur en fauteuil, intéressa vivement l’assistance et les élus. La potence spéciale a démontré la bonne conception d’un bateau parfaitement opérationnel et bien équipé, grâce à la participation des équipementiers du nautisme.

C’est autour d’un cocktail convivial que tous se retrouvèrent pour parler de leurs prochaines aventures sousmarines.

Michel Lardeux

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires