Territoire

Urbanisme

ZAC du Fonds des Airs : le combat continue

© Pauline Leriche Rouard - Lundi 26 juillet, l’entrevue avec le Commissaire Enquêteur à Loix a aussi été l’occasion de mobiliser les médias
Publié le 15/09/2021

Arrivée sur le devant de la scène dans l’été, la ZAC du Fonds des Airs continue de mobiliser pour son droit à exister

Remise en cause par les pouvoirs publics, la discrète ZAC du Fonds des Airs, dont certains ne savaient même pas tout à fait où la situer auparavant, a beaucoup fait parler d’elle cet été (voir Ré à la Hune N°228 du 3 août et sur realahune.fr). Relayée par la presse, la détermination de l’association de propriétaires qui porte son nom a également attiré l’attention de l’association couardaise l’APSC. Aujourd’hui, elle entend mobiliser plus largement encore.

Ne pas baisser les bras

« Il nous fallait agir vite », explique la Présidente de l’association du Fonds des Airs Liliane Marchon, en référence à la clôture de la première modification au PLUi rétais. Maintenir la pression, tel est l’objectif avoué d’une association qui entend utiliser tous les moyens de communication disponibles pour porter la voix de propriétaires inquiets de leur avenir.

« Notre avocat a adressé un courrier au Président de la CdC Lionel Quillet pour lui demander un rendez- vous avant le 23 septembre », poursuit Liliane Marchon, ajoutant qu’un communiqué sera également envoyé prochainement à tous les Maires de l’île. Un autre courrier, adressé cette fois au Député Olivier Falorni, a déjà reçu réponse par un rendez-vous avec l’association le 16 septembre prochain.

Une pétition sur change.org

Côté citoyens, la ZAC du Fonds des Airs a choisi d’emprunter le canal Internet à travers la bien connue plateforme change.org, sur laquelle une pétition a été mise en ligne. Rappelant en quelques lignes la situation complexe du site, elle est accessible depuis le site web de l’association ou directement via change.org.

A l’heure où s’écrivent ces lignes, elle a recueilli près de 700 signatures.

Récemment, le Maire de La Couarde Patrick Rayton avait évoqué son rendez- vous prévu le 6 septembre avec le Secrétaire Général de la Préfecture de Charente-Maritime. Aucun retour n’est encore parvenu mais sans doute est-il un peu tôt, ne pouvant imaginer que les services de l’Etat se prononcent sans avoir réétudié ce dossier complexe dans sa globalité.

Ce qui est certain, c’est que les propriétaires de la ZAC du Fond des Airs et leur association ne lâcheront rien. « Nous irons jusqu’au bout », affirme Liliane Marchon.

Dernière minute

Contacté par téléphone pendant le bouclage de votre journal, le Maire de La Couarde nous a rappelé quelques jours plus tard. « Pour le moment, la Préfecture est sur le statu quo, considérant que l’analyse du dossier a déjà été faite », nous explique Patrick Rayton, ajoutant que l’association du Fonds des Airs ayant fait un recours contre le PLUI au tribunal, les services de l’Etat en attendent aujourd’hui l’issue. Le jugement est prévu pour la fin de cette année.

PLR

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires