Élection

Réunion publique de M. Auclair - Les Portes

Réunion publique de Michel Auclair aux Portes

Une opposition peu virulente

Michel Auclair entouré du public
Publié le 20/03/2014

Vendredi 14 mars, environ 70 personnes parmi lesquelles Jacques Labonde, ancien maire, et Michel Fruchard, candidat malheureux en 2008, assistaient à la réunion publique de la liste « Vivre en harmonie aux Portes en Ré » menée par Michel Auclair.

Après que chacun de ses 14 colistiers se soit présenté, Michel Auclair a exposé les grands axes du programme qu’il souhaiterait pouvoir mettre en place pour le village : cadre de vie, humanisme et maîtrise budgétaire. Si la priorité est bien évidemment donnée à la protection des côtes, préconisant un suivi photographique régulier de l’évolution des points sensibles à faire ensuite remonter auprès de la Communauté de Communes, et envisageant l’ouverture d’espaces réservés pour y entreposer des matériaux de secours, régler le problème de l’accessibilité aux plages suite aux tempêtes de février s’avère également primordial.

Dans un catalogue à la Prévert, de nombreux autres points ont été évoqués, cela parfois avec une certaine hésitation. De la réticence même chez certains à propos de la création d’un parcours de santé en forêt du Liza, de peur que ces installations portent atteinte au caractère sauvage du milieu.

Lors du débat qui suivit l’exposé de Michel Auclair, l’essentiel des questions s’est focalisé sur la propreté du village, l’éclairage, la sécurité et les chats ! Une fin de réunion surprenante, avec, sollicités par une personne dans la salle, des applaudissements repris par l’ensemble de l’assistance pour saluer le travail accompli ces six dernières années par l’équipe sortante. Etonnant quand on sait qu’une grande majorité de celle-ci compose la liste opposée à Michel Auclair.

Jean-Pierre Pichot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • JEANJEAN
    Publié le 21 mars 2014

    Pourquoi avoir constituer une liste si c’est pour applaudir les réalisations des sortants. Il fallait
    les rejoindre d’entrée de jeu.
    Les adversaires ne se privent pourtant pas de critiquer et de souhaiter un grand chelem.
    On peut se poser des questions sur la capacité de la tête de liste à manager une commune
    et à diriger une équipe.

    Répondre