Services

Anémagement

Une nouvelle piste cyclable ouvre la voie entre Rivedoux et Sainte-Marie

Les élus,Gisèle Vergnon, Patrice Raffarin et Lionel Quillet apprécient la vue sur la piste.
Publié le 11/07/2019
Une nouvelle piste cyclable ouvre la voie entre Rivedoux et Sainte-Marie
4 (80%) 1 vote[s]

Les maires de deux communes concernées ainsi que le président de la Communauté de Communes ont inauguré, mercredi 3 juillet, le tronçon de 4 km cyclable, juste pour le début des vacances d’été.

La maire de Sainte-Marie de Ré, Gisèle Vergnon a identifié la nouvelle piste comme un « trait d’union qui faisait défaut entre les deux villages » quand Patrice Raffarin, son homologue de Rivedoux-Plage venu à vélo a affirmé « ne pas bouder son plaisir ».

Les enjeux : sécurité, environnement, avenir des déplacements

L’itinéraire traverse le site remarquable du Défend à la pointe Sud de l ’ î le, ent r e Sablanceaux et Sainte-Marie, un site naturel, précise Sylvie Dubois, la directrice de l’environnement à la CdC, racheté en quasi-totalité par le Conservatoire du Littoral afin de voir la zone humide se redéployer.

Un tronçon de 585 mètres, dédié aux seuls cycles, chemine entre la plage des Conches, face au phare de Chauveau, et le marais des Grands Prés, ce qui lui vaut un point de vue exceptionnel.

Avec un coût de réalisation de 105 000 €, cette nouvelle portion cyclable représente un maillon essentiel dans le grand dossier de la mobilité puisqu’il permet la traversée, en toute sécurité, de la départementale 201 au niveau du rond-point du Défend, tout récemment aménagé, afin de relier Rivedoux à Sainte-Marie et s’inscrit dans le volet de délestage de l’entrée de l’île qui projette une troisième voie sur le pont et une voie spéciale bus et vélos jusqu’à Sainte-Marie.

La mobilité en question : le vélo c’est l’avenir !

Avec l’ouverture des 4 km du Défend, le réseau cyclable rétais est porté à 138 km, répartis entre pistes propres (dédiées aux seuls cycles) et itinéraires partagés. En pratique, un cycliste averti peut sillonner l’île de Rivedoux aux Portes sans jamais emprunter la départementale.

Depuis 2010, la Communauté de Communes a investi 3 637 884 € dans les pistes cyclables (travaux, réfection, entretien, élagage, balayage, etc.), traduisant concrètement sa volonté d’apporter une solution pour les transports de demain.

La politique de la mobilité tend à inciter les populations à utiliser des modes de déplacements alternatifs (transports en commun, marche, vélo, covoiturage) afin de réduire les nuisances liées aux automobiles : bruit, engorgement, pollution, impacts sur les populations humaines (stress et accident, maladies) et animales (destruction, massacre). Ce nouveau tronçon de piste cyclable apporte sa (petite) pierre à l’édifice du Grand plan de Mobilité annoncé par Dominique Bussereau et Lionel Quillet il y a un an.

Véronique Hugerot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • Pasdepseudo
    Publié le 17 juillet 2019

    Avec un plan, ce serait encore mieux!

    Répondre