Activités primaires

Écluses à poisson

Une assiduité sans relâche chez « Les Bâtisseurs de l’estran »

Jean-Philippe Guillemoteau avec son treillas dans l’écluse « La Jalousie ».
Publié le 04/06/2019
Noter cet article

Une écluse va, bientôt, retrouver son activité sur la côte maritaise.

Une écluse va, bientôt, retrouver son activité sur la côte maritaise

L’association, créée en janvier 2017, compte, aujourd’hui vingt-trois membres. Elle gère deux(1) des huit écluses situées sur la commune de Sainte-Marie de Ré. Les « Bâtisseurs » nous rappellent qu’ils ne sont pas adhérents de l’Adépir (Association de Défense des Ecluses à Poisson de l’Île de Ré). Ils pratiquent la pêche, chacun à tour de rôle, de jour comme de nuit, selon un calendrier minutieusement établi. A la moindre faille sur le mur, les titulaires de parts n’hésitent pas à se rendre sur l’estran pour remettre en état ces majestueux arcs de pierres. Une ombre au tableau, pour la cinquième fois en deux ans, la balise qui signale la présence de l’écluse « La Jalousie » a été vandalisée. Une plainte a été déposée en gendarmerie.

Une façon de faire revivre le passé du village

Nous avons suivi Jean-Philippe Guillemoteau, président des « Bâtisseurs de l’estran », qui nous a fait partager les plaisirs procurés par ce type de pêche. Le plus important, pour lui, est de faire vivre ces traditions familiales, ce patrimoine légué par les anciens. Il insiste sur l’intérêt de la présence des écluses qui jouent un rôle de brise-lame face aux assauts de la mer, protégeant ainsi les côtes.

Après la saison estivale, le président et toute l’équipe qui l’accompagne ont la ferme intention de remettre en état « La Jeune Salée ». Nous ne manquerons pas de rendre compte de l’évolution de cette initiative.

(1) « La Jalousie » et « La Vieille Salée ».

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • dédé
    Publié le 12 juin 2019

    ces ecluses font partie du patrimoine rétais.j’en connais le travail que les batisseurs executent sans cesse.les tempetes creusent les murs et ceux-ci doivent etre entretenus des que.nous avons un ami tres proche demeurant a ste marie qui donnait un coup de main lorsque il y avait des degats.malheureusement la maladie est arrivée et la santé ne lui permet plus pour le moment d’aider

    Répondre