Économie

Conseil municipal La Flotte

Un solde budgétaire excédentaire exceptionnel de 1 836 796 euros pour la commune de La Flotte

Les travaux ont démarré dans l’immeuble des Soeurs de la Sagesse destiné à accueillir quatre familles en logement à loyer intermédiaire.
Publié le 02/04/2019

Le vote du budget est l’un des actes les plus importants de l’année dans la vie d’une commune. A l’ordre du jour du dernier conseil municipal de La Flotte, le maire, Léon Gendre mettait au vote le budget 2019 s’élevant à près de 13 millions d’euros.

Au préalable, il a présenté à ses conseillers municipaux les comptes de gestion 2018 : budget de fonctionnement de la commune et celui de l’écotaxe.

Un budget géré de manière rigoureuse

Avec des résultats strictement respectueux du budget prévisionnel, voire au-delà, Léon Gendre annonçait fièrement pour le budget de fonctionnement un solde excédentaire de 1 836 796 euros indiquant : « C’est le montant le plus élevé en ma qualité de maire que j’ai eu à vous présenter ». Cependant, derrière l’annonce de cette bonne nouvelle, se cache une certaine amertume. En effet, l’augmentation des recettes de fonctionnement de plus de 1,3 million d’euros par rapport au prévisionnel est due à la forte hausse des taxes additionnelles aux droits de mutation. 450 000 e u r o s a v a i e n t été prévus et ce sont finalement 732 770 euros qui ont été encaissés. « Ces taxes s’appuient sur la valeur de la revente des biens immobiliers mais ces ventes sont surtout réalisées entre propriétaires et résidents secondaires ». Léon Gendre devrait s’en réjouir mais la réalité de ces chiffres constitue le revers d’une situation douloureuse. Partage d’une analyse plutôt alarmiste : « Plus on encaisse d’argent sur les taxes aux droits de mutation, plus les Rétais ont des difficultés à se loger, d’où la baisse de la population permanente, d’où la chute des effectifs dans les écoles. Les Rétais n’ont pas les moyens d’acheter une maison entre 300 000 euros et au-delà d’un million d’euros ». Un triste constat.

Un budget 2019 synonyme de projets

Ces bons résultats reportés sur le budget 2019 et cette gestion stricte permettront de poursuivre les investissements en matière de politique communale en faveur du logement social avec 2,5 millions d’euros consacrés notamment à l’achat et à la réhabilitation de l’immeuble des Soeurs de la Sagesse. Et 1,5 million d’euros seront dédiés aux travaux de voirie visant à poursuivre l’embellissement de la commune.

Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires