Services

Budget participatif de la communauté de commune

Un kit « Mollo sur l’eau ! » pour tous les Rétais

© Nathalie Vauchez - Jérôme Dyvrande, chargé de mission développement durable de la CdC, fait une démonstration au président et aux médias de l’efficacité d’un mousseur.
Publié le 17/01/2024

Pour son premier budget participatif doté de 40 K€, la CdC a mobilisé le Comité consultatif citoyen, dont dix projets réalistes ont été proposés au vote des habitants de l’île de Ré, du 25 octobre au 30 novembre derniers.

Depuis des kits vélos jusqu’à un pass culture pour les jeunes Rétais, en passant par des vélos cargos pour les crèches, les projets ont suscité un intérêt certain avec 565 votes permettant de classer un trio de tête. Les femmes (63% des votants) se sont plus manifestées que les hommes (37 %).

Avec 340 votes, le projet « Mollo sur l’eau » est arrivé en tête, suivi de près du pass culture pour les jeunes ayant recueilli 196 votes et de l’édition d’un livret pédagogique « Les dunes pour les (presque) nuls » (193 votes). Le projet lauréat, qui consiste en la distribution à partir de mars 2024, dans toutes les boîtes à lettres de l’île de Ré (avec le journal « Îliens », de la CdC), d’un kit pour économiser l’eau potable se verra attribuer l’ensemble de l’enveloppe financière, qu’il devrait même dépasser de 5 K€. Ce kit sera composé d’un mousseur à fixer sur le robinet de la cuisine et d’un joint régulateur pour la douche, accompagnés d’un dépliant pédagogique qui sera réalisé avec Eau 17.

Leur utilisation permettra de réduire d’environ 20 % la consommation d’eau potable. Au regard des 2,5 millions de mètres cubes d’eau potable consommés en 2022 sur l’île, l’équipement des 23 000 foyers permettraient d’économiser 500 000 m3, soit l’équivalent de deux cents piscines olympiques !

Ce projet a l’avantage de toucher l’intégralité des résidents et d’être intéressant au plan financier pour chacun, tout en étant bénéfique au plan écologique, en préservant la ressource en eau. Il s’inscrit pleinement dans l’actualité locale, nationale et mondiale d’une fragilisation de celle-ci. Sur l’île de Ré, l’enjeu est renforcé par la provenance de l’eau, non pompée sur place mais acheminée du continent, et par les forts pics de consommation estivale, liés à sa fréquentation touristique.

Le projet du pass culture pour les jeunes pourrait être mis en place et financé par le second budget participatif de la CdC, en 2024/2025. Si les budgets participatifs sont devenus assez courants en France, ils concernent surtout les Communes et très peu les intercommunalités. Quant au Comité consultatif citoyen, il poursuit son travail de réflexion : le logement, la gestion des déchets et d’autres sujets d’actualité devraient pleinement occuper ses membres en 2024.

*Lire notre article : www.realahune.fr/ votez-pour-vos-3-projets-preferes/

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires