Aide et humanitaire

Lions Club île de Ré

cueillette des tulipes organisée par le Lions Club de l’île de Ré au profit de la Ligue contre le cancer

Tulipes contre le cancer : progrès et inquiétudes

La cueillette avec les gouges...
Publié le 05/04/2016

La traditionnelle cueillette des tulipes organisée par le Lions Club de l’île de Ré au profit de la Ligue contre le cancer a commencé jeudi 17 mars dans les champs où les bulbes avaient été plantés à l’automne.

Des propriétaires rétais mettent gracieusement à disposition des « Lions » leurs parcelles situées sous le regard bienveillant de l’abbaye des Châteliers dont les moines, à coup sûr, protègent d’en-haut leur croissance ! C’est la dix-septième récolte qui sera vendue dans les principaux centres commerciaux de l’île au profit de la recherche contre le cancer. Un fléau qui, a rappelé Léon Gendre, le maire de La Flotte, touche de façon imprévisible tous les milieux : qui, a-t-il interrogé, n’a pas dans ses proches un ami ou un parent qui en est victime ? Le docteur Artus vice-président du comité de Charente-Maritime de la Ligue contre le cancer a remercié les associations qui s’engagent comme le « Lions club » dans la durée, en leur disant son admiration. Il a souligné qu’ « en dépit d’un manque aigu et persistant de financement gouvernemental de la recherche, notamment en cancérologie, on enregistre depuis l’an dernier d’importantes avancées dans la connaissance des cancers, au plan de leur dépistage, de leur prévention, de leur mécanisme, et de leur traitement, et le taux de guérison augmente pour la plupart ». Mais, a-t-il souligné, « il reste une ombre au tableau. Le cancer du poumon chez les femmes devenu plus fréquent que le cancer du sein. 80 % des cancers du sein sont guéris, contre seulement 40 % de ceux du poumon consécutivement à une augmentation du tabagisme, notamment chez les jeunes femmes ». Interrogé par Ré à la Hune, le docteur Artus reconnaît qu’au-delà des facteurs généraux (alimentation, pesticides, etc.), des facteurs psychologiques peuvent aussi contribuer au déclenchement du cancer, même si les caractéristiques de résistance à la maladie diffèrent selon les individus.

Vente des tulipes au profit de la ligue contre le cancer.

… et la vente !

Jean-Baptiste Le Proux

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires