Culture

Les Essentielles - Fêtes de fin d'année

Décorations de noël, repas de fête...

Réussir les fêtes de fin d’années

Publié le 17/12/2014

À l’approche de Noël, il n’est pas rare que certains d’entre nous stressent. Cette fête, la grande fête de l’année rassemblant les familles et qui est tan t attendue des enfants est également synonyme de dépenses et de fatigue, en particulier pour ceux qui reçoivent le reste de la famille. D’après les différentes études réalisées sur les intentions d’achat des Français en cette période, on constate que pratiquement tous les postes sont orientés à la baisse à l’exception des cadeaux pour les enfants et les conjoints. Les Français restent cependant très attachés à Noël et feront tout, y compris se serrer la ceinture en janvier plu tôt qu’en décembre, pour que Noël reste Noël. Voici quelques conseils pour réussir vos fêtes.

 

Les essentielles fêtes de fin d'année : cadeaux de noël sur l'île de Ré

 

Les repas de réveillons

Le réveillon de Noël reste très familial, encore faut-il décider dans quelle famille il va se dérouler et quelle maîtresse de maison en aura la charge. Si la famille est large discutez-en entre belles-soeurs et faites en sorte que cela ne se passe pas toujours chez les mêmes car recevoir toute la tribu est onéreux et représente beaucoup de travail.

L’essentiel est que tout le monde, y compris la ou le chef, passe un bon moment autour d’un bon repas qui laissera des souvenirs agréables à tous. De toute manière le menu sera traditionnel, l’exotisme est réservé aux soirées entre amis et ce n’est pas le soir où faire des expérimentations. Révisez vos recettes, trouvez-en éventuellement de nouvelles sur Internet qui donnent un coup de jeune aux grands classiques et testez-les. Il est déconseillé d’improviser le jour J si on veut rester zen et avoir le temps de se préparer pour accueillir en beauté le reste de la famille. Si vous n’êtes pas en forme ou si vous ne souhaitez pas vous mettre la pression, faites appel à un traiteur, il y en a d’excellents dans l’île, qui vous fourniront la totalité du repas ou bien simplement le plat principal. Tout est possible dans ce domaine. Pour le réveillon du 31 décembre, généralement plus décontracté, demandez à chacun d’apporter un plat.

Même s’il est agréable de faire ses courses en cette saison, faites-vous livrer un maximum de choses à l’avance en commençant par ce qui est eaux minérales, vins et spiritueux. N’attendez pas la dernière minute pour passer commande chez votre boucher, volailler ou poissonnier de ce dont vous aurez besoin. Les foies gras et les bûches glacées sont prêts depuis quelques temps déjà. Par contre procurez-vous le jour même les fruits de mer et les huîtres qui devront être ouvertes à la dernière minute. Nous vous conseillons d’ailleurs de trouver un préposé à leur ouverture. N’oubliez pas de prévoir un menu pour les enfants qui leur permettra de ne pas rester longtemps à table où ils s’ennuient. Quelque chose dans le style chips, petites saucisses cocktails, Champomy et Kinder au chocolat fera l’affaire. Des jeux et des animations dans une pièce à côté de la salle à manger seront également les bienvenus pour les distraire.

 

Les décorations de noël

Les couleurs qui reviennent le plus souvent pour les décorations de Noël sont le rouge et le vert, qui associés au doré, donnent une ambiance traditionnelle et chaleureuse. Le blanc, l’argent et l’or mélangés deux par deux ou bien les trois ensemble créeront une ambiance plus sophistiquée. L’idéal est de pouvoir réutiliser une partie des décorations de l’année précédente et de les intégrer au nouveau décor afin de n’acheter à chaque Noël que les nouveautés.

La tendance est au DIY (do it yourself) et nous vous suggérons d’exploiter la créativité de vos enfants. Choisissez un thème, une feuille de houx, une étoile, un cristau de neige ou un père Noël, qu’ils peindront sur les invitations et les menus. Reporté sur de la cartoline, le thème sera peint et découpé pour être utilisé ça et là en décoration ainsi que sur du papier doré pour la décoration de la table. Le thème choisit peut également être peint à la gouache sur les vitres.

Pour la maison, utilisez des branches de sapin et de houx, que vous installerez au-dessus des portes et fenêtres, sans oublier de respecter la vieille tradition consistant à accrocher un bouquet de gui au plafond ou au-dessus de la porte d’entrée sous lequel vous vous embrasserez. Mixez avec des fleurs fraîches des compositions sur vos tables, des couronnes de l’Avent et de délicieuses roses de Noël. Parfumez toute la maison à l’aide de pommes d’ambre, que vous ferez réaliser par vos enfants à l’aide de clous de girofle piqués dans les oranges. Sur la table disposez du houx, des pommes de pin que les enfants auront préalablement peintes en doré et des bougies rouges et dorées ou une guirlande électrique, votre argenterie apportera la touche finale.

 

noel-2

 

 

Des tenues de fête

Les deux réveillons sont des soirées où l’on aime se montrer sous son meilleur jour même si Noël est une soirée plus familiale et moins jet set que celle du nouvel an. L’île regorge de boutiques sympa et élégantes où trouver une tenue adéquate. Si ce n’est pas le moment de faire flamber votre carte de crédit, cherchez bien au fond de votre armoire, il serait étonnant que vous n’ayez pas une petite robe noire. Customisez-la, accessoirisez-la pour lui donner un air de fête. Achetez un joli bijou, pas forcément cher, dans les boutiques de joaillerie de l’île, fantaisie ou de créateurs, et dans cette petite robe revisitée vous serez follement chic en dépensant un minimum. Attention cependant la tendance est aux bijoux a minima, tout en finesse et élégance. Côté messieurs un pull en cashemere ou une veste de belle qualité sur une chemise en oxford rendra hommage à l’importance de la fête, le piège à éviter étant le pull « à thème ». Exit le pull « flocons de neige » ou le maillot de rugby et les cravates sapins de Noël.

 

Prenez soin de vous…

personne d’autre ne le fera pour vous

Attention de ne pas arriver aux réveillons dans un état de fatigue tel que vous ne pourrez profiter de rien ni de ce moment de tendresse et de réunion familiales, ni des agapes ou, pire, d’expérimenter un blues post fêtes qui vous plombera le mois de janvier déjà pas très gai même si les jours rallongent ! Ceux qui ont la chance d’avoir des vacances risquent d’en perdre tout le bénéfice. Une bonne condition physique est nécessaire à la préparation de ces festivités et pour éviter d’attraper une grippe maligne parce que vous êtes fatigué, faites le plein de vitamine C avec des jus de citron et orange pressés mixés avec des kiwis et deux jours avant le réveillon mettez- vous au régime sans fibres pour reposer votre système digestif

 

Seul pour Noël ?

Ce n’est pas une catastrophe

Seul pour le réveillon, cela peut arriver, tout simplement du fait de la vie qui fait que certains partent plus tôt ou ça peut aussi être une décision mûrement réfléchie. On n’est pas toujours en état d’affronter une famille en pleine forme qui choisit justement ces réunions familiales pour régler ses comptes ou de supporter les six filles de Caroline et les quatre enfants d’Hervé, le tout ensemble c’est beaucoup quand même pour un seul individu. Les solutions sont multiples et efficaces : soit on part au bout du monde crapahuter du côté de Pétra par exemple ou d’israël où l’on voudrait bien comprendre ce qui se passe ou bien on organise un Noël pour tout son immeuble et pailletant les parties communes on tire au sort l’appartement qui va accueillir tous les locataires pour un repas auquel tout le monde aura participé. Reste la solution réveillon en solo qui n’est pas la pire avec champagne et toutes les douceurs que vous adorez ou un plat de pâtes que jamais vous n‘auriez oser envisager de manger si vous étiez dans votre état normal.

Vive Noël ! Joyeux Noël à tous.

 

Voir les idées cadeaux, les marchés de noël et les saveurs de l’île de Ré (huîtres, vins…)

Dossier réalisé par Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires