Services

Centre d'intervention et de secours des pompiers de la Flotte

Une passation de commandement solennelle et émouvante

Une cérémonie en présence de nombreuses personnalités et autorités locales.
Publié le 05/02/2019
Noter cet article

Lundi 28 janvier avait lieu à la Base Nautique de La Flotte, la cérémonie de passage de témoin entre le Chef de centre de Première Intervention des pompiers de La Flotte, le Lieutenant Dominique Jouilliat quittant le commandement, et son successeur l’Adjudant-Chef Fabrice Brodu.

L’émotion était au rendez-vous

Cette cérémonie de passation de commandement est un moment fort et important pour les deux officiers. Tout d’abord pour celui qui quitte ses fonctions : le Lieutenant Dominique Jouilliat, 61 ans, qui a fait valoir ses droits à la retraite après plus de quarante années de service à la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris en Seine Saint-Denis puis dans le 20ème arrondissement et enfin au Centre de Secours des pompiers de La Flotte. Chef de centre reconnu, les différents discours des personnalités présentes ont montré combien il était apprécié. Il laisse un centre de secours qui fonctionne très bien avec plus de deux cents opérations par an et un effectif de quinze personnes.

Non sans une certaine émotion et quelques larmes, il passe la relève et souhaite « bon vent » à l’Adjudant- Chef Fabrice Brodu. Pompier depuis 1995 à la caserne voisine de Saint-Martin, le nouveau chef de centre aura entre autre pour mission de maintenir les effectifs actuels et recruter, deux objectifs donnés par Léon Gendre lors de son discours.

Les deux héros de cette passation de commandement : Le Lieutenant Dominique Jouilliat quittant ses fonctions (à gauche) serrant la main de son successeur l’Adjudant-Chef Fabrice Brodu.

Les deux héros de cette passation
de commandement : Le Lieutenant
Dominique Jouilliat quittant ses fonctions
(à gauche) serrant la main de son
successeur l’Adjudant-Chef Fabrice Brodu.

Pascal Leprince, Contrôleur Général et Directeur du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Charente-Maritime) rappelait que le corps des sapeurs pompiers français avait déjà payé un lourd tribut en ce début d’année et déplorait la perte de quatre pompiers. Citant la devise « sauver ou périr » il a rappelé à l’ensemble de l’assemblée que chaque opération devait être considérée comme étant vitale et méritait une attention toute particulière. Quant à Lionel Quillet, il a annoncé en tant que Président de la Communauté de Communes de l’île de Ré et premier vice-président du Département, les principaux chantiers à venir en faveur des casernes de notre territoire : destruction et reconstruction aux normes de la caserne de Sainte-Marie-de Ré pour 2021, il en sera de même pour la caserne d’Ars qui se délocalisera sur un terrain acquis en face du U Express à l’horizon 2021/2022. Quant à celle de Saint-Martin, une recherche très active d’un terrain est en cours pour une livraison en 2023.

Après le salut des troupes, l’honneur au drapeau, la Marseillaise… un dispositif placé sous le commandement du Lieutenant-Colonel Pascal Couzinier et les discours de nombreuses personnalités locales dont Matthieu Ringot, Sous-Préfet, Directeur de Cabinet du Préfet de Charente-Maritime, cette cérémonie ne pouvait se terminer que dans la convivialité et la bonne humeur.

Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires