Culture

Zap'arts

« On a dépassé le rodage. » Objectif : la pérennité.

Oeuvre réalisées par les résidents du centre départemental d'accueil de l'île de Ré
Publié le 20/06/2013

Festival d'arts actuelsTrois jours durant les arts actuels furent à l’honneur au sein du vaste écrin patrimonial qu’est Saint-Martin-de-Ré. Disséminés en plusieurs points de la ville, la cinquantaine d’artistes invités à cette deuxième édition du festival est allée à la rencontre d’un public nombreux, chaleureux et curieux. Difficile pour le président du collectif d’artistes M’L’Art, Pierre Debien de dresser dès à présent le bilan du festival. Toutefois, précise-t-il, « les artistes sont repartis satisfaits de leurs échanges positifs aussi bien avec le public qu’avec les scolaires rétais dans le cadre de l’action engagée en mai dernier avec les établissements primaires et secondaire de l’île. Une action qui devrait se poursuivre à la rentrée de septembre. Par ailleurs, si à notre niveau, nous les organisateurs, tout ne tourne pas encore à 100%, les légers couacs ont déjà été signalés, abordés et quasiment résolus avec toutes les personnes concernées  ».

Une telle réactivité montre bien la volonté des artistes du collectif de resservir le couvert en 2014 avec une troisième édition du festival. Certes, il faudra patienter toute une année, mais d’ici là, pour les « retardataires », il y a encore la possibilité jusqu’à la fin du mois en cours d’aller admirer la superbe exposition consacrée au peintre Emile Hecq dans la salle haute de l’Hôtel de Clerjotte.

 

Voir l’édition 2014 du Festival d’arts actuels de l’île de Ré

 

oeuvre

Oeuvre du peintre Emile Hecq

oeuvres artistiques

Oeuvres réalisées par les détenus de la maison centrale de Saint-Martin

Jean-Pierre Pichot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires