Territoire

"Opération interministérielle Vacances" en Charente-Maritime

L’opération Interministérielle Vacances mobilise tous les services de l’Etat. en Charente-Maritime

Les services de l’Etat mobilisés pour la sécurité de tous

L’opération Interministérielle Vacances mobilise tous les services de l’Etat.
Publié le 08/07/2015

Classé 3ème département touristique en terme de nuitées, la Charente-Maritime a mis en place cette année encore, « l’Opération Interministérielle Vacances » pour valoriser sa position touristique en veillant aux personnes et aux biens.

Béatrice Abovillier, préfète de la Charente-Maritime, en présence d’Isabelle Pagenelle, procureure de la République du tribunal de grande instance de La Rochelle, du Lieutenant-Colonel Drouet, commandant en second du groupement de la gendarmerie, du commissaire Legouestre, directeur départemental de la sécurité publique, de Raynald Vallée, directeur départemental des territoires et de la mer et de plusieurs représentants des services de l’Etat, a tenu à exposer dans un premier temps, avec l’Etat Major de Sécurité (EMS), la situation générale du département en soulignant un bilan contrasté pour la sécurité des biens et des personnes tout en relevant une délinquance générale en baisse pour ces cinq derniers mois. Celui de l’accidentologie est lui aussi en très légère baisse mais avec un taux d’accidents mortels (44%) souvent dû à l’emprise d’alcool et/ou de stupéfiants encore très élevé.

Quant à la procureure, Isabelle Pagenelle, elle a tenu à féliciter les forces de l’ordre pour leur grande vigilance qui a permis la diminution des IRAS (infractions révélées par l’action des services) sur ces cinq premiers mois de l’année et assure que des mesures de sécurité routière et des contrôles plus larges sont mis en place pour rechercher les stupéfiants, qui, selon elle, cumulés à l’alcool restent le fléau de cette délinquance routière et à la personne. « La chasse aux armes à feu » est également sa priorité pour éviter les drames comme des faits récents l’ont encore prouvé. Tous les dispositifs pour renforcer la protection des personnes et de leurs biens bénéficient de 503 fonctionnaires répartis sur les circonscriptions de La Rochelle, de Saintes, de Rochefort et de Royan avec un pourcentage de policiers et de militaires augmenté pour ce nouvel été.

Et qui dit saison estivale, dit OIV, soit « Opération Interministérielle Vacances ».

Une organisation concertée entre les services de l’Etat

Madame la préfète, avec les représentants des services concernés, a pu ensuite, exposer l’organisation mise en place pour assurer au mieux cette OIV. Une opération sous l’autorité de la préfecture, avec un travail de concertation entre les services de l’Etat liés aux territoires, à la mer, à la cohésion sociale, à la gendarmerie, à la police, à la douane et aux affaires maritimes. Etaient présents, les principaux représentants locaux, la DDCS, direction départementale de la cohésion sociale, la DDPP, direction départementale de la protection des populations, la DDTM, direction départementale des territoires et l’ARS, l’agence régionale de santé.

Une opération destinée à veiller, le temps de la saison estivale, à la sécurité des personnes, des biens, à la qualité et à la sécurité des produits et prestations offerts sur le département.

Un gros renfort saisonnier

La Charente-Maritime est un département touristique qui implique un gros renfort saisonnier pour veiller à tout cela, son littoral et ses plages ajoutent des zones particulières de surveillance. Le Service Départemental d’incendie et de Secours (SDIS) fait partie des renforts qui surveillent les plages et les feux de forêts, il a recruté pas moins de 300 sapeurs-pompiers volontaires saisonniers surveillants de plage.

D’Ars en Ré à Meschers dans le sud du département, des collectivités ont mis à disposition des locaux pour ouvrir des « unités de circonstances », que sont les postes provisoires qui assurent la sécurité renforcée. Durant cette période estivale, l’une d’elle sera ajoutée et positionnée sur la base aérienne de Rochefort avec un hélico. Comme les années précédentes, un poste de sécurité équestre sera présent à Saint-Martin-de-Ré, dont deux gardes républicains et leurs chevaux arriveront le lendemain du 14 juillet, défilé oblige, mentionne monsieur Breteché, directeur de cabinet.

Les nouvelles formes de consommation touristique appellent encadrement et contrôles

Le nouveau directeur de la DDPP, monsieur Jean-Luc Ambroise, explique que la saison touristique et les nouvelles formes de consommation touristiques imposent de la prévention, de la surveillance mais aussi des contrôles, de l’accompagnement et de l’encadrement.

Les services concernés associent leurs compétences chacun dans leurs registres et durant tout l’été, du 15 juin au 15 septembre, ils veilleront aux biens et aux personnes, à la qualité, à la sécurité des produits et aux prestations proposés. Comme tous les ans, des contrôles rigoureux seront effectués dans les lieux accueillants les enfants où la vigilance sera accrue sur les pratiques et activités sportives proposées. Dans le département, le contrôle des équipements se fera plus précisément sur les bombes pour l’équitation, les gilets de sauvetages ou les accessoires, telle la conformité des lunettes solaires. Rien ne sera épargné, l’Opération Interministérielle Vacances se veut rigoureuse pour la sécurité et le bien-être du vacancier et de toutes les personnes vivant en Charente-Maritime. Les services sanitaires visiteront les restaurants, les hôtels, les bars, les commerces, etc, la DDPP annonce qu’une « attention particulière » sera portée sur les échanges de biens entre particuliers, via les sites internet hébergeurs des annonces où ils vérifieront les conditions de location et leurs tarifs. Les hébergements de type yourtes, cabanes dans les arbres ne seront pas épargnés. Ces contrôles constituent, selon la préfète, « une réelle protection des usagers et des consommateurs dans notre département et favorise une bonne image de celui-ci ».

Faut-il rappeler que l’année passée la Charente-Maritime était en seconde position du classement des départements touristiques en nuités et que très certainement, si l’opération OIV est bien menée cette année, cela pourrait lui permettre de la retrouver.

Valérie Erard-Lambert

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires