Loisirs

Association

L’école de musique de l’île de Ré renforce sa présence sur le territoire

Élèves et professeurs se produisent régulièrement ensemble.
Publié le 20/10/2019

En attendant des locaux plus spacieux pour accompagner son succès, les interventions hors les murs se multiplient entre projets associatifs et présence en milieu scolaire.

Cette année encore les effectifs augmentent, avec 180 inscrits dont un tiers d’adultes » se réjouit Lydie Beun qui officie depuis plus de trente ans au poste de responsable pédagogique, tandis qu’elle prévoit de tirer sa révérence lorsque l’association soufflera en 2022 ses quarante bougies.

Pas question donc, de lâcher la bride en si bon chemin, alors même que le maire du Bois-Plage a promis à l’issue des démêlés du PLUi, la possibilité d’investir un bâtiment à proximité de la coopérative, en adéquation avec la fréquentation de cet incontournable lieu de vie. Il est vrai que l’hôtel particulier de la rue des Pierrettes, légué au début du siècle dernier à la philharmonie par un généreux mélomane est de longue date exigu.

À défaut de pousser les cloisons, voici quelques années que l’école déploie son savoir faire dans les villages du Nord au Sud pour que résonne la musique pour tous. En 2017 déjà, une antenne prenait place dans la commune d’Ars. Depuis la rentrée, une autre vient d’ouvrir à La Flotte. En milieu scolaire aussi les projets tracent leur sillon grâce à Astrid Bâty. Titulaire d’un Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant (le cursus initié conjointement par les ministères de l’Education nationale et de la Culture pour remettre au goût du jour la place de la musique à l’école compte très peu de diplômés), Astrid intégrera les classes de Sainte-Marie et d’Ars après s’être impliquée dans celles du Bois- Plage, des Portes et de Rivedoux.

Partenariat avec « Harmony’Swing », focus sur les musiques actuelles et toujours les ateliers percussions corporelles

À tous les âges, découvrez le pouvoir du corps comme instrument rythmique, outil de communication universel avant même l’apparition du langage. Irène Just (par ailleurs professeure de flûte traversière) maintient ses séances d’initiation aux percussions corporelles les mercredis, temps d’échange uniques autour des sons claqués ou frottés avec les mains, les pieds… Tout est autorisé pourvu qu’on s’applique à partager les mouvements en cadence.

Talent multi-facettes, Pascal Rousseau fait entrer le jazz au répertoire des nombreuses disciplines proposées par l’école. Avec la section Harmony’Swing qu’il dirige (petite soeur de l’Harmonie municipale de La Flotte), deux master class les 28 et 29 novembre, d’abord avec l’excellent trompettiste Byron Wallen, puis sous l’égide du saxophoniste Matthieu Metzger seront proposées à de chanceux élèves. Les deux artistes s’illustrent en effet par un parcours qui leur vaut d’être sans cesse sollicités.

Et, pour mieux encore ouvrir les portes aux courants d’air musicaux, Lydie Beun, fidèle à son engagement d’explorer l’éventail de toutes les partitions introduit cette année l’atelier « Musiques actuelles » animé par Thomas Saunoi. Quant aux traditionnels compagnonnages avec la Philharmonie de l’île ou encore l’association des Saisons musicales, ils seront l’occasion de plusieurs concerts qui donneront le tempo d’une année une fois encore pleine d’élan.

Percussions corporelles, les mercredis de 15h45 à 16h15 Musiques actuelles, les mardis de 18h45 à 19h30 Inscriptions et renseignements (du lundi au jeudi de 14h30 à 18h) : 05 46 01 14 89 ou : ecoledemusiquedeliledere. opentalent.fr

Marie-Victoire Vergnaud

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires