Territoire

AG de l'association villageoise de Saint-Clément-des-Baleines

Les blockhaus de la Solitude à St Clément des Baleines. L'AVSCB est une force de proposition pour Saint-Clément

L’AVSCB continue de travailler…

Les blockhaus de la Solitude qui étaient implantés bien en retrait, sur la dune, dans les années 1940
Publié le 17/08/2016

L’Association Villageoise de Saint-Clément des Baleines (AVSCB) a tenu son assemblée générale, le 27 juillet, en présence d’une quarantaine d’adhérents et de dix membres du conseil d’administration.

Constituée en 2010, l’association compte 170 membres. Elle se veut force de proposition modérée et constructive. Le rapport moral présenté par le président, Jean-Luc Brillet, a fait état de beaucoup d’actions, allant d’une enquête auprès des adhérents sur leur vision de Saint Clément en 2030, à l’inventaire des puits de la commune, en passant par l’action « Un sapin pour ma dune » menée en collaboration avec l’ONF et la participation des élèves du RPI Saint Clément – Les Portes, à l’image de l’action déjà initiée par l’association « Dunes Attitudes » du Bois-Plage. Mais deux actions paraissent encore plus significatives car de portée plus importante pour l’avenir de la commune et peut-être du canton Nord.

A la Conche, recul de la dune et risque de submersion de la départementale

L’AVSCB a rencontré le député, Olivier Falorni, en octobre 2015, afin d’informer celui-ci du risque de submersion marine qui existe au niveau de la Conche des Baleines, par brèche dans la dune, à hauteur de la Solitude. En effet, si l’on compare les vues aériennes du site, en 1946 et en 2012, c’est de près de 40 mètres que la dune a reculé. Si aucune mesure sérieuse de protection n’est prise et que l’attentisme perdure, il y a tout lieu de penser que la mer, à plus ou moins brève échéance, emportera le peu de dune qui protège encore la route départementale ; le risque est bien, alors, l’inondation du village de Saint-Clément et la rupture de la continuité territoriale pour le village des Portes.

L’AVSCB demande le financement d’une étude (environ 50K€) qui mettrait en évidence la circulation du sable dans la zone de la Conche, de façon à décider des meilleures solutions à adopter. L’AVSCB retient aussi la solution de la construction d’un brise-lames du type de ce qui a été fait à Châtelaillon-Plage et qui concourt effectivement au réensablement de la plage.

Le secteur de la Côte sauvage, à Saint Clément, et du Fier d’Ars seront mieux protégés, en 2017, avec l’achèvement des travaux sur les digues et levées. Or, à ce jour, rien n’est prévu dans ce secteur de la Conche pourtant identifié fragile depuis plusieurs années.

Le député s’est engagé à saisir le Président de la Commission du développement durable de l’Assemblée Nationale, Jean-Paul Chanteguet.

Des ateliers thématiques ouverts à tous pour participer à l’élaboration du PLUI

L’AVSCB a appelé toutes les personnes intéressées à participer à des ateliers thématiques en vue de l’élaboration du PLUI, à l’automne. Les ateliers ont débuté le 7 juillet et reprendront le 1er septembre. Des dissensions se sont fait jour en fin de réunion Bien que l’activité marquante et efficace du bureau de l’association ait été soulignée, des membres du conseil d’administration se sont faits critiques quant à son mode de fonctionnement, se plaignant, notamment, de ne pas être suffisamment informés et consultés. A cela, le bureau répond avoir eu à déplorer un manque de respect de confidentialité de la part d’une personne du conseil d’administration. Résultat : plusieurs administrateurs, sortants ou non, n’ont pas souhaité se représenter ou poursuivre. « On va continuer de travailler… » a toutefois répondu Jean-Luc Brillet, relativement serein, à une question de la salle.

Plusieurs voix se sont fait entendre, dans la salle, pour regretter que ces dissensions n’aient pas été réglées en interne plutôt qu’être portées à la connaissance des adhérents, lors de l’assemblée générale. Et, à peine la réunion levée, la salle s’est vidée de ses participants un peu brusquement.

Jocelyne Chrétien

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires