Activités primaires

Spritz à la Réthaise

L’apéritif se réinvente avec un nouveau cocktail officiel « made in Ré »…

Laurent lefebvre de la maison Puy-Gaudin et Stéphane Thomas de la coopérative entourent Éric Planchot qui a toujours une idée d’avance
Publié le 04/08/2020

Shebam, pow, blop et wizz : c’est le « spritz à la rétaise » !

Début XIXème, la Vénétie est sous la domination de l’Empire autrichien. Les nombreux soldats en faction impatients de marquer la pause dans les tavernes sont pourtant rebutés par le taux d’alcool des vins de la région. Naît alors la tradition de demander au serveur d’arroser largement les boissons proposées d’eau pétillante. La mode du spritz, du verbe « spritzen » (asperger en allemand) est née ! Apérol ou Campari, une lichette de Prosecco, le tout noyé dans une eau gazeuse, voici la recette traditionnelle de cet apéritif léger et rafraîchissant. Dès lors, d’un barman à l’autre, des provinces d’Italie jusqu’à la Roumanie en passant par nos contrées, tout le monde s’approprie le subtil mélange créé par l’amertume des écorces et racines d’agrumes conjuguées au piquant d’un blanc fringant. Il faudra dorénavant compter sur la recette imaginée par des sommeliers passionnés de notre terroir.

Une formule unique composée d’ingrédients locaux

Il y a deux ans, Éric Planchot nous surprenait en initiant la première cave sous-marine de la région avec 66 bouteilles d’Azuré rouge produit par les vignerons rétais et autant de la réserve Vix Mercier (AOC Fiefs vendéens) immergées à 15 mètres de profondeur dans la Baie de l’Aiguillon. Présentées à l’occasion de la foire aux vins, ces cuvées vieillies en mer avaient séduit tant pour l’anecdote que pour l’intérêt gustatif. L’oenologue à présent en charge du rayon vins et spiritueux de l’Intermarché de Saint-Martin a convoqué le savoir-faire de la société Puy-Gaudin (l’entreprise familiale produit notamment le fameux pineau Guérin) et les connaissances de Stéphane Thomas, sommelier de la coopérative Uniré pour concocter ce fameux « spritz à la Rétaise ».

4 cl de Vermouth blanc, 1 cl de crème de pêche « pour la rondeur et la féminité », fouettés par les fines bulles du Trousse Chemise de l’île : l’alchimie est convaincante et surtout très désaltérante !

Dégustations vendredi 14 août à la coopérative Uniré à partir de 17h et le samedi 15 août à l’Intermarché de Saint-Martin de Ré toute la journée.

Marie-Victoire Vergnaud

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires