Territoire

Aménagement

Lancement des travaux d’aménagement de l’itinéraire sud au printemps 2019

Bientôt un pont à 3 voies ?
Publié le 26/04/2018

À l’ordre du jour du conseil municipal qui s’est tenu le 19 avril à Rivedoux, le projet de création d’une troisième voie sur la départementale entre Sablanceaux et Sainte-Marie se concrétise.

Dès le début des principaux weekends d’avril à septembre, circuler aux abords du pont les samedis et les dimanches soirs est un casse-tête diabolique qui pollue les vacanciers et empoisonne les résidents.

En 2005 déjà, le Département avait lancé une étude pour résoudre les difficultés liées à l’engorgement de la commune en été ; l’architecte rivedousais René-Pierre Errard ayant avancé à cette occasion l’idée d’un tunnel pour accueillir la circulation de transit et ainsi libérer la voie de surface à la desserte locale… À problème de poids solution mastodonte ! Un peu radicale toutefois, pour un village qui consent à se moderniser mais entend néanmoins conserver son authenticité.

Après des années à creuser le sujet plutôt qu’un souterrain, le Conseil départemental et la Commune ont retenu pertinente en concertation avec la CdC, l’alternative d’une troisième artère en site propre, réservée aux bus et véhicules de secours.

Sécurité avant tout

Traverser l’Avenue des Dunes en été est un parcours du combattant !

Traverser l’Avenue des Dunes en été est un parcours du combattant !

La première phase des travaux commencer au prochain printemps avec la création d’un rond-point au carrefour du Défend. Marqué par l’accidentologie, il est reconnaissable aux trois figurines qui rappellent l’injonction à la vigilance.

La traversée de l’Avenue des Dunes qui longe la plage est, elle-aussi, tristement connue pour sa dangerosité. Afin de renforcer la sécurité des piétons, deux petits passages identiques à celui en bordure du camping de La Redoute vont être créés sous la circulation. L’un à hauteur de la rue de la Côte Sauvage, l’autre un peu plus loin en face de Ré-Glisse.

Dans la foulée, une piste cyclable pour rejoindre Sainte-Marie par une partie du littoral devrait être inaugurée en juin 2019.

Paradis des cyclotouristes, la médiatique île de Ré vantée pour ses paysages préservés ressemble néanmoins de plus en plus, les beaux jours venus, à un parking géant vu du ciel !

Fluidifier la circulation et développer l’offre de transports collectifs

Evidemment le péage du pont d’abord, et le rond-point qui suit, celui là-même qui impose de choisir entre la route du nord ou celle du sud, forment un goulot d’étranglement. Les uns hésitants, les autres visitant, et au milieu du flux : les artisans, les commerçants et les camions de livraison qui s’affairent à la saison.

« Il semble qu’on entre plus dans l’île par le centre bourg et qu’on en sorte plutôt côté Sainte-Marie » observe le maire Patrice Raffarin, même si pour le moment aucune statistique ne permet de le démontrer. Ce que l’on sait en revanche, c’est que depuis l’indispensable interdiction faite au poids lourds de traverser le village, tous sont tenus de cohabiter sur la D201 et de composer avec les virages et nombreux giratoires qui la ponctuent.

En ligne avec la Communauté de Communes, Patrice Raffarin ne cesse de le marteler : « Il faut optimiser les transports collectifs pour réduire l’impact des véhicules individuels. Beaucoup de choses ont été mises en place comme les navettes dont celle qui permet de passer le pont à 1€. Encore faut-il que les bus puissent circuler pour respecter leurs délais et les véhicules prioritaires, largement sollicités, assurer les secours ».

La construction de la voie prioritaire doit débuter en 2020, et s’il est trop tôt pour évaluer l’exact temps nécessaire pour qu’elle rejoigne Sainte-Marie, le maire a bon espoir qu’elle signe l’adhésion à une remise en cause des autres portions de la route de La Couarde au Belvédère.

Première étape d’un programme d’envergure ?

Un réseau de transport qui gagne en qualité, des interventions d’urgence qui créent moins de désordre, des piétons plus sereins… On ne peut que souscrire ! Mais la question s’impose : quid des autres gros trois quarts de la départementale ?

Sur le pont, les ingénieurs sont à l’oeuvre là encore de longue date, pour l’aménagement d’un corridor. L’option retenue consisterait à gagner en largeur en supprimant les actuelles voies piétonnes et cyclistes, et de compenser avec la construction d’un encorbellement, soit la création d’un tablier qui permettrait la suspension de deux larges passerelles en contrebas.

Et une fois passé Sainte-Marie ? En sa qualité de premier vice-président du Conseil communautaire en charge des transports, Patrice Raffarin entend bien porter l’élan en montrant l’exemple sur ce dossier essentiel qui mobilise tous les élus, attachés à ce que l’île reste un lieu associé à la quiétude.

Marie-Victoire Vergnaud

 

Le projet de chantier en chiffres

Le Département assure le financement de la partie routière entre Sablanceaux et Sainte-Marie ainsi que la construction des deux passages piétons et cyclistes souterrains. Coût estimé à 4,5M€

La CdC prend en charge la création de la piste cyclable le long du littoral qui reste à chiffrer

La Commune supporte dans un premier temps le budget de la réfection des giratoires et de l’éclairage public évalué à environ 300K€. Suivront les dépenses liées à l’appropriation des espaces naturels aux structures mises en place

Le budget a été voté à l’unanimité lors du conseil municipal du 19 avril et approuvé par l’État investi à la cause.

 

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • ROUCH
    Publié le 26 avril 2018

    Madame, Monsieur,
    Pourrait-on recevoir le document concernant le tracé du contournement ferroviaire nord de l’agglomération rochelaise.
    Avec nos remerciements.
    Salutations respectueuses.

    Répondre
    • Ré à la Hune
      Publié le 27 avril 2018

      Bonjour,
      Pour de plus amples informations, veuillez vous adresser directement à la Communauté d’Agglomération de La Rochelle.
      Cordialement,
      Le Webmaster