Activités primaires

Activités primaires

La zone ostréicole du Preau à La Flotte

Publié le 12/04/2013
Un ancien blockhaus en bord de mer pour les oursins

Le blockhaus acquis par l’Oursine de Ré

L’écloserie et l’élevage d’oursins « l’Oursine de Ré » de Yvan Le Gall, est installée sur la zone ostréicole du Preau, à La Flotte. Pour développer son exploitation et construire un second bâtiment, Yvan Le Gall vient d’acheter à la mairie de la Flotte, la parcelle et le blockhaus situés derrière son établissement. Propriétaire d’une superficie de 8000 m2, acquise depuis 25 ans, la commune de La Flotte a travaillé dans le cadre du Schéma d’Aptitude et d’Utilisation de la Mer (SAUM), puis du Schéma de Mise en Valeur de la Mer (SMVM), avec le concours du CAUE 17 et de la Direction Régionale de l’ENvironnement (DIREN) pour l’implantation de ce lotissement ostréicole, aménageant de larges espaces de vision entre les établissements pour respecter les directives environnementales de ce site classé.

Après une période de réflexion liée à la mortalité des naissains et à l’hésitation des producteurs, ce lotissement ostréicole va accueillir une nouvelle génération d’ostréiculteurs qui s’y installent progressivement. Trois ostréiculteurs : Frédéric Billy, Mickaël et Nicolas Bourdejeau, Christophe Henry et fils, vont construire sur des parcelles de 1700 à 2000 m2 des établissements répondant aux nouvelles normes d’exploitation. La commune de La Flotte reste propriétaire du terrain et signe avec l’exploitant un bail emphythéotique. La construction par les exploitants répond à un plan type et devient au bout de 50 ans, propriété de la commune de La Flotte.

300 000 € de travaux sont engagés et après le réseau d’assainissement terminé, la réalisation des réseaux électricité et télécommunications, des prises d’eau à la mer et de l’infrastructure routière vont suivre. Avec les établissements déjà installés sur terrains privés, c’est au total 14 professionnels de la mer qui travaillent sur le littoral nord de la Flotte, face à la côte Vendéenne.

Voir le compte-rendu de la visite de l’Ambassadeur d’Allemagne à l’Oursine

Michel Lardeux

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires