Vie politique

Conseil municipal de la Flotte du 14 octobre 2021

La Flotte : priorité à droite et réaménagement du cours Chauffour

© Infra Atlantique - Vue projetée du nouvel aménagement du cours Chauffour, dans le prolongement du cours Félix Faure
Publié le 10/11/2021

Le conseil municipal a entériné plusieurs décisions importantes le 14 octobre dernier, parmi lesquelles la priorité à droite, la limitation de vitesse à 50 km/h sur une partie de la RD 735 et le lancement des travaux du Cours Chauffour, qui prolongera le cours Félix Faure, avec un terre-plein central.

Parmi l’un des premiers points de l’ordre du jour, figurait le retrait de la vente par la commune d’une parcelle en zone ostréicole. « Lors du Conseil municipal de février 2020, la commune avait cédé au Préau (le long de la route du Préau, à cheval sur les communes de Saint-Martin et La Flotte) une parcelle à Eric Neveu. A proximité, existent deux parcelles, situées en zone AOR*. La première a été acquise par le Département, la seconde appartient à la commune de La Flotte, qui envisageait de la vendre à Mr Neveu. La parcelle aurait été vendue à 10 €/m2, or le Département préemptait à 1,07 €. Le Maire a donc retiré de la vente, il faut qu’on délibère sur ce sujet. Grâce à une AOT** on pourra faire à la place une convention d’occupation temporaire pour Eric Neveu, avec un loyer. On ne peut pas perdre une zone AOR, c’est bizarre que le Département se mette à vouloir acquérir en zone ostréicole, gardons nos bijoux de famille » a conclu sur ce sujet le Maire, Jean- Paul Héraudeau, que l’ensemble du Conseil municipal a suivi.

Pôle médical : l’architecte choisi

L’élue Marie Gros a ensuite rappelé l’historique et le projet du pôle médical (lire sur realahune.fr notre article paru le 7 octobre 2021, intitulé « Un nouveau pôle médical à La Flotte ») et donné le résultat du concours d’Architectes. Trois candidats avaient été présélectionnés parmi les vingt postulants, c’est finalement le 3ème candidat qui a été retenu à l’unanimité de la Commission d’appel d’offres, le cabinet Vincent Gauthier Architecte, de Niort. Il l’a été notamment pour « un projet esthétiquement recherché et un fonctionnement de la maison médicale parfait », avec le bâtiment situé au milieu de la parcelle et une circulation en dessous. « Cela correspond bien à la ZA de La Croix Michaud », a commenté Jean-Paul Héraudeau.

50 km/h sur la RD 735, à hauteur de Fort la Prée Le Maire a ensuite proposé de délibérer en faveur d’une limitation de la vitesse à 50 km/h sur la RD 735 entre la sortie de Rivedoux et Fort la Prée.

« C’est l’Arlésienne, c’est demandé par les riverains, la séquence 6 prévoit un rétrécissement de la route, il y a des vélos, des sorties des propriétés. Cela relève de la Police du Maire, j’y suis favorable et le Département nous a donné son accord. Cela avait déjà été soumis au Conseil municipal par Léon Gendre, il y a quelques années, douze élus avaient voté contre, onze pour. Le Conseil municipal est-il devenu plus sage ? »

Patrick Salez, qui avait voté contre il y a quelques années, s’est abstenu, tout comme trois autres élus, seul Roger Zélie, 1er Adjoint a voté contre, estimant que « cela ne sert à rien, sinon à enlever des points sur les permis quand il y aura des radars, puisque les gens continueront de rouler vite », la délibération a donc été adoptée. Le Département installera les deux panneaux de limitation de vitesse.

Priorité à droite au 1er février 2022

Autre proposition du Maire, cette fois-ci approuvée à l’unanimité : instituer la priorité à droite sur toute la commune à partir du 1er février 2022 : « C’est le code de la route, cela oblige les gens à ralentir, on a des panneaux partout, qui coûtent cher, sont vilains, tordus et représentent un coût énorme pour la collectivité, là il suffira d’un panneau à chaque entrée de la commune. »

Travaux rue de la Clavette et cours Chauffour

Une demande de subvention a été votée pour les travaux de réseaux rue de la Clavette, réalisés du 25 octobre au 30 novembre 2021***, avec une seconde phase de finition des travaux prévue pour février 2022. La réalisation d’un revêtement en béton lavé durera trois semaines, après la fermeture de l’école pour les vacances d’été. Une borne automatique va aussi être installée à l’intersection de la rue de la Clavette et du cours Chauffour.

Ce dernier va être réaménagé, dans le prolongement du cours Félix Faure, avec un terre-plein central séparant les deux sens de circulation et un rond-point à chacun des deux extrémités, l’un près de la mairie, l’autre à hauteur des 2 Canons, de même type que celui réalisé devant le parking du Clos Biret avant l’été. La réfection du cours Chauffour se fera en quatre tranches entre novembre 2021 et mars 2022 : VRD en 4 tranches de novembre à mars ; travaux d’espaces verts et plantations de végétaux pour l’ensemble du cours en février 2022 ; fourniture et mise en place du mobilier urbain en février et mars 2022 ; travaux d’électricité en janvier 2022.

Le projet total s’élève à 791 K€ TTC et ne se traduira pas par une perte de places de stationnement (5 places seulement en moins). Il vise aussi à sécuriser le quartier de l’école.

Enfin, le Conseil municipal a entériné le déplacement de l’arrêt de bus de la Vierge, assez dangereux et pénalisant pour la circulation, sur le mail de Philippsburg, avec l’installation d’un rack à vélos. La commune va se rapprocher de la Région, afin qu’elle finance une partie des travaux, puisqu’elle a la compétence transport.

*La zone AOR est une zone protégée en raison de la valeur des activités ostréicoles ou aquacoles, et de la qualité remarquable de son paysage.

**Autorisation d’occupation temporaire.

***Afin de faciliter l’accès à l’école, les engins de chantier ne circuleront pas aux heures de rentrée et sortie scolaire, matin, midi et soir.

 

Les deux Conseillers départementaux à La Flotte

 

Patrice Raffarin et Véronique Richez-Lerouge ont été invités par le Maire Jean-Paul Héraudeau, en préambule du Conseil municipal du 14 octobre, à se présenter et échanger avec les élus municipaux. Une première sur l’île depuis leur élection en juin dernier.

Jean-Paul Héraudeau a évoqué les principaux sujets de la commune sur lesquels un accompagnement du Département est attendu, au-delà de la gestion du port, devenu départemental.

Les sujets essentiels entre la Commune et le Département

« En matière d’espaces naturels, La Flotte étant la commune ayant acquis le plus de terrains, nous avons une très bonne entente avec le service des Espaces Naturels » a expliqué le Maire. « Nous avons un gros sujet avec la déposante Chevalier que nous souhaitons remettre en état et nous sommes aussi en train de régler le problème de l’ancienne décharge qui fait face à la ZA, en excellente coopération avec Lionel Astier, du Département. »

Autre objet de discussion, la préemption en zone ostréicole. « Une propriété a été acquise par le Département, c’est une erreur de l’avoir laissé faire. Nous sommes sur la même ligne avec Jean-Baptiste Milcamps (DGS du Département – NDLR) et Marie-Christine Lacoste (Service Espace Naturels Sensibles – NDLR), l’AOP a été donnée et nous voulons installer un ostréiculteur dans ce bâtiment vide depuis un an. »

« La Flotte a des places disponibles au parking du Clos Biret, juste à côté du transformateur Enedis, nous aimerions que le Département y installe des bornes de recharge pour véhicules électriques ».

« Enfin, le sentier littoral entre La Flotte et Fort la Prée s’effrite, le textile s’en va, il faut intervenir très vite », a énuméré le Maire.

Les réponses des conseillers départementaux

Patrice Raffarin, conseiller départemental, a confirmé que l’ancienne déposante Chevalier est un point noir : « C’est tout à votre honneur d’avoir opté pour l’acquisition de ce terrain », a-t-il déclaré, « j’ai demandé au vice-président du Département en charge des Espaces Naturels Sensibles, Stéphane Chedouteaud, qui va venir sur l’île de Ré de prendre pour point de départ de sa visite ce site. » « Concernant la zone ostréicole, je suis étonné car le Département n’a pas vocation à acquérir des terrains en zone AOR*, mais juste en zones naturelles ou agricoles. Or on sait ô combien les activités primaires sont essentielles, alors qu’il y a de moins en moins d’ostréiculteurs. Là-dessus, Véronique Richez-Lerouge et moimême allons travailler sur une convention d’occupation de cet espace. »

« J’ai, par ailleurs, signalé le problème des sanitaires des bâtiments du port à Christophe Sueur (VP en charge de la gestion des ports départementaux – NDLR), il va appuyer votre demande et nous avons travaillé sur un avant-projet » a expliqué la conseillère départementale.

« Concernant l’installation de bornes électriques, au-delà des trois communes rétaises qui en sont déjà pourvues, une tranche optionnelle va permettre d’en déployer dans tous les villages de l’île, y compris pour les vélos électriques, au-delà des voitures », ont précisé les deux élus départementaux. « Enfin, au sujet du sentier littoral, qui est un lieu extraordinaire, nous allons saisir les services du Département pour voir ce qui peut être fait. »

Interrogés sur leur position quant aux projets de parcs éoliens marins, Patrice Raffarin et Véronique Richez-Lerouge ont redit qu’ils préféraient laisser le débat public se faire et ne souhaitaient pas donner leur avis pour le moment : « Sylvie Marcilly donnera l’avis du Conseil départemental, il faut respecter les étapes. »

Evoquant la séquence 6**, Patrice Raffarin a estimé qu’on en est au stade d’ « esquisse, d’avant-projet. Il y a beaucoup d’études encore à faire, on peut l’espérer dans deux ou trois ans, le Département s’est bien approprié le projet, les riverains ont été concertés. »

Le Conseil municipal a réintégré le 1er étage de la mairie. La séance du 14 octobre a été précédée d’une intervention des deux conseillers départementaux – © Nathalie Vauchez

« Une conférence des Maires avec la Préfecture » pour les radars tourelles

Interrogé sur les radars tourelles qui devraient être prochainement installés sur l’île, Patrice Raffarin a redit qu’il s’agit d’ « une volonté de l’Etat, sur le territoire national, on n’y échappera pas. J’ai demandé au Préfet qu’il vienne présenter ce dossier, on rencontrera tous les maires et la population donnera son avis. Lionel Quillet avait bloqué ce dossier, on aurait pu en discuter il y a deux ans. Le Conseil départemental donnera un avis et je m’engage à organiser une Conférence des Maires avec la Préfecture. »

Avant de quitter les élus de La Flotte, les conseillers départementaux ont annoncé qu’ils allaient prochainement ouvrir une permanence (sur RV téléphonique) durant dix mois de l’année à la Maison de la Mobilité, à Sablanceaux et qu’ils allaient organiser tous les deux mois des rendez- vous citoyens « afin de parler de ce que l’on fait » (lire notre article en page 4 de cette édition).

 *La zone AOR est une zone protégée en raison de la valeur des activités ostréicoles ou aquacoles, et de la qualité remarquable de son paysage.

**Lire sur realahune.fr notre article : « Piste cyclable et sécurisation de la RD entre Rivedoux et La Flotte » paru le 4 août 2021.

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires