Élection

Elections municipales la Flotte

Jean-Paul Héraudeau choisirait Roger Zélie pour premier adjoint

© Nathalie Vauchez
Publié le 22/01/2020

S’il est élu lors des élections municipales de mars 2020, Jean-Paul Héraudeau entend confier les responsabilités de premier adjoint à son ami depuis plus de cinquante ans, notamment pour son excellente connaissance de La Flotte et des Flottais. Interview croisée.

Ré à la Hune : Jean-Paul Héraudeau, pourquoi ce choix ?

Jean-Paul Héraudeau : Je ne serai pas omniprésent. Pour former un duo efficace, j’ai souhaité quelqu’un qui soit complémentaire et qui ait une grande expérience de La fonction. Tout naturellement, j’ai pensé à Roger Zélie. Quand on parle de La Flotte tous les deux, on parle bien du même village, du même héritage, des mêmes familles et ça c’est une force pour travailler ensemble. Quand on est dans l’opposition comme je l’ai été lors de ces derniers mandats, cela vous oblige à réfléchir et observer davantage. C’est Roger qui connaît le mieux La Flotte et ses dossiers. Sa discrétion cache un profond respect des autres.

Quel rôle souhaiteriez-vous lui confier ?

Je lui demanderai de s’investir dans le quotidien des Flottais. De faciliter le travail de l’équipe municipale en adoptant un fonctionnement impliquant tout le monde. Roger Zélie sera l’animateur de cette équipe à mes côtés. Je lui confierai aussi le dossier de la « vie de nos aînés » et j’aimerais aussi mettre l’accent sur les jeunes.

Roger Zélie, pourquoi avoir choisi de suivre Jean-Paul Héraudeau ?

Roger Zélie : J’ai une expérience de trente ans au côté de Léon Gendre (NDLR : Roger Zélie a été élu la première fois en 1989) qui m’a demandé cinq fois d’être sur sa liste, dont une en tant que premier adjoint pour le dernier mandat, celui qui s’achève en mars. J’ai bien sûr appris à son contact, mais j’ai surtout eu le sentiment de servir Léon Gendre et peut-être pas assez les Flottais. Et je ne partage pas les mêmes idées que Patrick Salez, qui a par ailleurs peu d’ancrage à La Flotte. Avec Jean-Paul Héraudeau je sais que les choses seront différentes et que j’aurai les moyens de contribuer réellement à la vie municipale. Je lui reconnais un courage certain qu’il a incarné en étant dans l’opposition. Il a su préserver des relations intercommunales qui vont s’avérer importantes dans la gestion de notre commune. Je vais vous faire une confidence : sachant que Léon Gendre l’a considéré durant de nombreuses années comme son dauphin je sais qu’il saura prolonger le travail fait tout en y apportant une nouvelle vision et la modernité nécessaire.

Quel regard portez-vous sur le mandat à venir ?

Roger Zélie : Au-delà des missions dévolues aux élus, nous ne devrons pas perdre de vue deux choses. Tout d’abord le quotidien. Celui vécu par nos concitoyens. Il est important et ils attendent des choses de bon sens pour leur faciliter la vie à La Flotte. Ensuite la transparence. Les Flottais veulent savoir et c’est normal. Nous devons aller plus loin en termes d’information et de communication avec les collègues élus et avec la population. Il nous faut travailler en équipe. Et être élu ce n’est pas recevoir un chèque en blanc pour six ans. Ces évolutions sont inéluctables.

Quel sentiment avez-vous au moment de « tourner la page Léon Gendre ? »

Certainement le constat du travail important et remarquable fait par Léon Gendre durant les mandats successifs. Ensuite, et c’est plus une déception, le sentiment de n’avoir pas pu contribuer davantage. Pour finir sur un sourire, je dirai qu’au fil du temps Léon Gendre s’est approprié La Flotte et chacun sait qu’il n’est pas toujours « prêteur ».

Jean-Paul Héraudeau dévoilera sa liste début février.
Réunions publiques : le 21 février et le 14 mars 2020 à 18h salle de la Base Nautique de La Flotte.

Propos recueillis par Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires