Élection

Le Bois-Plage

Conseil municipal du bois plage en ré

« Je continuerai à travailler dans la concertation »

Publié le 11/04/2014

Élue avec 55,15 % des voix, la liste de Jean-Pierre Gaillard a fait campagne sur son bilan autant que sur son programme.

Ré à la Hune : Comment expliquez-vous ces résultats ?

Jean-Pierre Gaillard : Bien sûr c’est une grande satisfaction pour nous que d’avoir recueilli les suffrages d’une majorité des Boitais, nous l’interprétons comme une reconnaissance du travail fait par la municipalité sortante. Au niveau communal, le bilan pèse fort dans les votes. C’est aussi une marque de confiance à l’égard de ma liste, des atouts des candidats et de la cohérence de la composition de la liste. La démocratie a parlé, tout le monde a pu s’exprimer durant la campagne et on a été au fond des choses.

Comment avez-vous vécu cette campagne ?

Mises à part les remarques ou réserves émises sur quelques grands projets, grandement compréhensibles, il m’a été remonté essentiellement du positif durant cette campagne, ce qui nous encourage dans notre action. Sur les grands projets au Bois-Plage, il y a toujours eu une tradition de polémique : ce fut le cas pour la halle du marché, le déplacement de l’office de Tourisme, l’implantation de tel carrefour… Ainsi le projet de centre-bourg a été au centre du débat durant cette campagne. J’ai bien entendu toutes les expressions et je vais remettre à plat le projet afin que la réalisation finale rassemble le plus large consensus auprès de la population. Toutefois je voudrais repréciser fermement que conformément à ma position qui a toujours prévalu ces 6 dernières années, j’ai toujours travaillé dans la concertation, j’ai associé tout le monde à toutes les décisions, les réunions de travail se sont tenues avec l’ensemble du conseil municipal, sans jamais isoler les minoritaires de l’équipe, Gérard Marieau et Gérard Dupeux, avec lesquels nous avons bien travaillé durant tout le mandat. Il y a pu avoir parfois des divergences de vues, mais jamais le Conseil municipal n’a retoqué un projet. Je serai toujours dans l’esprit constructif qui m’a animé durant ces 6 dernières années, y compris avec les 4 conseillers municipaux de la liste de Gérard Marieau. Il faut, je pense, laisser les choses se décanter et s’apaiser.

Quelles vont être vos premières actions, dans les jours à venir ?

Les travaux de remise en état de la salle polyvalente reprennent, ceux des sanitaires et du hall d’accès aussi, avec un financement conjoint du Conseil général (30 %), de la CdC (30 %) et de la Commune (40 %). Nous lançons les hangars pour les ateliers municipaux et le club house du Football Club Océan. Il est important que démarre rapidement la réfection des pas d’accès aux plages qui ont souffert, le pas des Brémaudières, des Sauzes, des Gouillauds. Il y a aussi tout un travail de voirie à entreprendre, elle a souffert de la pluviosité de cet hiver. Nous continuons la réflexion liée à la réforme des rythmes scolaires, quelle que soit l’issue des décisions étatiques. Enfin, nous allons lancer un appel public à concurrence pour la délégation de service public (DSP) de la cantine scolaire, en tenant compte particulièrement des critères de qualité et de diététique. Le principal projet reste toutefois la construction de logements sociaux au Hameau de Rochefort, le permis de construire va être déposé, pour un démarrage des travaux début 2015 et une livraison début 2016. Certaines propositions de la liste Gérard Marieau en matière d’environnement pour la protection des plages, des dunes et des bois sont intéressantes, nous pouvons conjuguer nos efforts. Toutes les bonnes idées – sous réserve de leur faisabilité financière, juridique, humaine – sont à examiner.

Comment vous positionnerez-vous au niveau de la CdC ?

La gestion de la CdC devient de plus en plus lourde, je fais entièrement confiance à Lionel Quillet pour trouver une répartition équilibrée entre toutes les compétences des délégués communautaires, il s’agit d’une tâche difficile pour le Président. Je suis disponible et prêt à travailler avec lui pour deux raisons, la première étant que j’adhère aux orientations retenues dans le précédent mandat, la seconde étant liée au fait que j’apprécie son dynamisme et son volontarisme, sans lesquels nous n’irions pas aussi vite et aussi loin, sans oublier le travail remarquable entrepris pour les travaux de digues.

Propos recueillis par Nathalie Vauchez

 

 

Maire

Jean-Pierre Gaillard : élu avec 15 voix / 19

Adjoints

1ère adjointe : Marlyse Palito (déléguée à la CdC et à la communication et suivi des affaires générales)

2ème adjoint : François Morin (délégué aux animations et à la vie associative)

3ème adjoint : Alain Gauriaud (délégué à la vie économique, à la vie scolaire et à la jeunesse)

4ème adjoint : Bernard Marsollet (délégué à l’urbanisme et aux réseaux)

5ème adjointe : Séverine Chanclou (déléguée à la vie sociale et au logement)

Conseiller délégué

Claude Astié : Délégué au suivi de l’environnement et des bâtiments communaux

 

Réaction de Gérard Marieau

Gérard Marieau« Les élus minoritaires de cette honorable assemblée prennent acte des résultats de dimanche dernier et des décisions du conseil. Ils ont conscience que débute aujourd’hui une nouvelle mandature souhaitée majoritairement par les électeurs du Bois-Plage. Nanou de Bournonville, Catherine Pichot, Gérard Dupeux et moi-même débattrons et travaillerons au sein du conseil dans l’intérêt général de la commune, en toute transparence et responsabilité, comme deux d’entre-nous l’ont fait lors de la dernière mandature. Nous serons vigilants sur les dossiers et procédures de décisions relatives, notamment, à une vraie concertation avec la population, au logement aidé pour les jeunes couples, actifs et personnes âgées, à la jeunesse, son école et ses structures d’accueil, au projet de réaménagement de la Place de la Liberté et des Droits de l’Homme, aux équipements sur les terrains communaux avenue du pas des boeufs et au plan d’aménagement des déplacements et du stationnement. Nous demandons au conseil et au Maire que la place et l’audience qui nous seront accordées soient respectueuses des nombreux électeurs qui nous ont choisis pour siéger. Dans le cas contraire nous nous réservons la possibilité de le faire savoir et de décider en conséquence. Merci de nous accueillir et de nous reconnaître, acceptez nos voeux sincères de réussite ».

Déclaration de Gérard Marieau au Conseil municipal du 28 mars 2014

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires