Territoire

Conseil municipal Rivedoux-Plage

Investissements de fin de mandat et maintien du taux de fiscalité locale

Le chantier de la digue a été mené de façon exemplaire.
Publié le 07/05/2019
Investissements de fin de mandat et maintien du taux de fiscalité locale
4.4 (88.89%) 9 votes

Optimisation des recettes et maîtrise des dépenses débouchent sur un compte administratif 2018 qualifié de « sain » par Patrice Raffarin, tandis que le budget primitif 2019 prévoit des investissements essentiels en cette fin de mandat.

Le Conseil municipal du 18 avril a été consacré principalement au vote des budgets primitifs 2019, après présentation des comptes administratifs 2018 excédentaires, débouchant sur une capacité d’autofinancement de 700 000 €, même si cette année le montant de remboursement des emprunts a été important, la dette est revenue à un niveau raisonnable.

Sport et voirie se taillent la part belle côté investissements

Les excédents de clôture 2018, ont été réaffectés sur l’exercice 2019, soit 350 022 € en fonctionnement et 677 444 € en investissement. Le budget primitif 2019 s’élève ainsi à 3 497 853 € en fonctionnement et 3 922 482 € en investissement.

Les principaux investissements budgétés sur 2019 concernent dans l’ordre décroissant le tennis-club house pour plus de deux millions d’€, un effort important pour la voirie communale avec un budget de 511 400 € concernant notamment la rue du Bois Fleury pour 355 000 €, le Quartier du Château pour 133 573 € (maîtrise d’oeuvre et rachat de terrains à l’EPF), les équipements sportifs et de loisirs pour 74 000 € (terrain multisports sur gazon, équipements, aménagement aires de pique-nique), l’acquisition d’un tracteur neuf pour 42 000 € et l’aménagement de terrains d’arrière-plages pour 34 500 €… Le budget primitif 2019 a été voté à l’unanimité, tout comme les budgets annexes écotaxe et port communal.

Top départ pour l’aménagement du port en 2020 ?

Le budget annexe de l’écotaxe, qui intègre les excédents 2018, s’élève à 85 000 € pour le fonctionnement et à 33 400 € pour l’investissement. Les contrats d’entretien avec La Verdinière et la location de matériel constituent l’essentiel du fonctionnement, tandis que l’acquisition d’un lamier pour 31 000 € représente l’investissement nécessaire à l’élagage des 25 à 30 km des chemins communaux, afin de les rendre accessibles aux engins du SDIS, dans le cadre du Plan de prévention des risques incendie (PPRI).

Côté budget annexe du port communal, il s’agit du plus petit budget de port de l’île de Ré avec 21 553 € en fonctionnement et 16 148 € en investissement. Ce dernier concerne l’installation de nouvelles filières et les études obligatoires dans le cadre de l’aménagement du port, qui seront terminées en 2019 et intégrées dans le dossier présenté à la Commission des Sites, pour une réalisation espérée en 2020.

Le Maire et ses Adjoints ont proposé au Conseil municipal de ne pas toucher en 2019 aux taux d’imposition, le budget 2019 ayant été adapté et équilibré en fonction de recettes fiscales estimées à 1 479 324 € pour 2019 (soit + 67 000 € versus 2018).

La Direction départementale des Finances Publiques a pour la première fois cette année transmis à chaque collectivité publique un « Indice de qualité des comptes locaux » calculé sur quatre critères (hauts de bilan, comptes de tiers, opérations complexes, délai sur mouvements), auparavant réservé à son usage interne ; la Commune de Rivedoux-Plage se voit gratifiée d’une note de 20,5 sur 20 (!), ce dont le Maire Patrice Raffarin n’est pas peu fier…

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires