Loisirs

Tradition

Les joyeuses tablées du 6 août. (fête de la Noue, île de Ré)

Une foule dense pour la fête de La Noue

Les joyeuses tablées du 6 août.
Publié le 18/08/2015

Proposée par la Commune et organisée par le Comité d’animations de Sainte-Marie, la fête de La Noue est l’occasion de rassembler les familles et amis autour d’un buffet festif, sur la place des Tilleuls.

S i autrefois, le village célébrait chaque 6 août, la mémoire des marins disparus, pour honorer la légende, selon laquelle la seule survivante d’un vaisseau espagnol, échoué sur nos roches en 596, fit élever une chapelle en souvenir des naufragés ; la fête du village est aujourd’hui un événement bien réel, qui voit chaque année vacanciers et Rétais se presser le long des grandes tablées dressées pour l’occasion, Place des Tilleuls. Alors que certains s’interrogent, à juste titre, sur l’hospitalité de notre île, qui semble perdre son légendaire « sens de la fête », le Comité d’animation de Sainte-Marie, peut se féliciter d’orchestrer une soirée, chaque fois plus réussie. Il est vrai que tous les ingrédients, météo comprise, étaient réunis ce jeudi soir pour concocter un mélange explosif ! D’ici ou d’ailleurs, toutes les générations étaient présentes, pour dîner et danser ensemble…

Dès 19 heures les convives ont pu profiter d’un « buffet marin » (huîtres, moules, frites, boissons…) à partager sur un plan de table improvisé, devant la grande scène musicale. Stéphane Rayneau, porte parole de l’association, a comptabilisé 1400 repas servis, tandis que d’autres, de passage, grossissaient la foule ! Plus de soixante-dix bénévoles ont œuvré pour le succès de cet événement, récompensés par l’enthousiasme des participants.

Animation garantie dès 19 heures !

Après la folie des cours de Zumba, animés par « Danse Ré Jazz », « La Troupe des Baladins », bien connue des Maritais, a assuré l’ambiance. Ces danseurs et chanteurs de cabaret, à la forme olympique, mélangent chant, danse, sketch et décors pour faire rire et rêver. Puis c’est le fameux Street Orchestra Ukulélé Klub (SOUK) qui a pris le relais, encouragé par un public en grande forme. Le groupe se définit comme un street band humoristique dont l’unique objectif est de « mettre le souk dans vos streets, le smoke on the water, des smiles à vos faces et des santiags à la place des tongs… ».

En quelques instants la Place des Tilleuls s’est enflammée, les plus jeunes s’égosillant à accompagner leurs standards rock et disco. Les cinq énergumènes ont offert, comme chaque fois, un show spectaculaire et complètement déjanté, avec leur répertoire « Uke’n’Roll » et surtout improbable. C’est seulement après minuit que la foule s’est dispersée, laissant le soin aux joyeux organisateurs, de rempiler les 200 tables qui font chaque année le succès de cette soirée du 6 août.

Marie-Victoire Vergnaud

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires