Activités primaires

Evénement

Flânerie gastronomique avec la 14ème édition des Régalades

Jean-Pierre Gaillard, maire du Bois-Plage salue le savoir-faire des producteurs locaux
Publié le 07/05/2019
Noter cet article

L’événement était comme chaque année l’occasion de célébrer des savoir-faire traditionnels autour des produits qui signent l’identité de l’île.

Paysages à couper le souffle, nature protégée… N’oublions pas qu’au delà de l’élogieux panorama vanté dans les revues ou guides, travaillent des hommes et des femmes qui de leurs mains expertes continuent, entre terre et mer, d’en façonner l’histoire. Une histoire gourmande, fouettée de vents iodés et saupoudrée de sable fin, générosité d’un patrimoine raconté dans des assiettes colorées.

Quelques huîtres en entrée avec un verre de sauvignon, des grenailles à la fleur de sel juste dorées (on célébrait les 21 ans de l’appellation d’origine protégée de la pomme de terre), suivis d’un velouté de salicorne rehaussé d’un chabichou du Poitou ne suffisent- ils pas à inventer un délicieux menu ?

Voici pourquoi « Les Régalades » s’imposent comme un rendez-vous de connaisseurs aux papilles éclairées !

Samedi 4 mai, la cave coopérative des vignerons invitait le public, en partenariat avec Destination île de Ré, à découvrir les producteurs locaux, ambassadeurs des délices de Ré.

Les asperges rejoignent la liste des saveurs labellisées

En 2016, naissait sous l’impulsion de la Communauté de Communes, la « Charte des saveurs », propre à promouvoir la singularité des exploitations rétaises qui s’attachent à cultiver le produit pour en exhaler l’authenticité.

Après un petit discours des officiels en amuse-bouche, Jean-Baptiste Lacombe (Potager Roi au Bois-Plage) s’est vu remettre le tablier aux couleurs du label, portant à onze le nombre de signataires engagés dans cette démarche qualité. La ferme familiale, en culture raisonnée depuis trois générations, remet au goût du jour l’asperge et la carotte des sables dont le léger goût sucré faisait le succès des primeurs au XIXème siècle.

Jean-Baptiste Lacombe du Potager Roi est le
onzième signataire de la « Charte des saveurs ».

Impatients de déguster ces spécialités plutôt que des mots, les visiteurs venus en nombre n’ont pas tardé à se ruer sur le stand du chef Daniel Massé qui en associant les produits de la charte, les sublime par une recette sans cesse renouvelée.

Amateurs de bonne chère au grand air, notez l’édition 2019 de la carte des pistes cyclables qui désormais mentionne les points d’ancrage de ces représentants du terroir. Tous se feront un plaisir de vous accueillir, pour partager la passion de leur métier.

Ils défendent le tablier des saveurs rétaises :

  • La Coopérative des vignerons, la pomme de terre primeur AOP, les Sauniers de l’île de Ré
  • Les huîtres du Comité régional de la conchyliculture Mais aussi…
  • Les algues et la salicorne de Cédric Fortunier (président de l’association des sauniers indépendants), de Mathieu du Portal à Loix et d’Algorythme à Ars
  • Le safran d’Évelyne Ménagé à Sainte Marie (indispensable à la vraie mouclade)
  • Les herbes aromatiques bio de l’Estancia Bel Air
  • Les fromages de chèvre de Paul Georgelet à Loix
  • Les asperges et carottes des sables de Jean-Baptiste Lacombe au Bois

Marie-Victoire Vergnaud

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires