Sports

Rugby

Des All Blacks viennent coacher des « graines de champion »

Entraînement au Haka sur la pelouse du stade de La Flotte dirigé par Troy Nathan, l’un des All Black fondateurs de ce stage Haka Elite Global
Publié le 11/05/2022

Ils étaient 47 Rétais de 6 à 14 ans à avoir participé au stage de rugby Elite Haka organisé par le Sporting Club Rétais de La Flotte, encadrés par trois ex-joueurs néo-zélandais. Une expérience que ces jeunes joueurs ne sont pas près d’oublier !

Du 18 au 20 avril dernier, les jeunes rugbymen licenciés du SCR ont pu bénéficier d’un stage exceptionnel : pratiquer le rugby comme en Nouvelle-Zélande avec les dieux de la balle ovale, les All Blacks. Une véritable immersion dans la culture maorie. Comme nous l’expliquait Manu Aouach, le président du SCR « c’est à l’occasion d’une rencontre avec Arthur Rio, un jeune espoir qui joue à Paris et dont les parents possèdent une maison à Loix, que l’idée de ce stage a germé. Proposé par l’agence d’événementiel sportif « Up & Under » dont il fait partie, Arthur a programmé cette halte rétaise alors que seulement deux étapes en France éteint prévues lors de l’escale française de ces anciens joueurs professionnels. Grâce à nos fidèles partenaires nous avons pu trouver les financements pour mettre en place ce stage et quand je vois l’enthousiasme et les étoiles dans les yeux de nos jeunes, c’est une belle récompense ! »

Immersion, transmission et partage

Troy Nathan, Sam Tuitupou et Massey Tuhakaraina ont joué parmi a fameuse équipe des All Blacks aux quatre coins du monde et partagent désormais leur amour du rugby et leur culture maorie. Ces joueurs, devenus coachs, développent, à travers leurs expériences professionnelles et leur connaissance du rugby, des compétences auprès de rugbymen amateurs pour les faire progresser, leur transmettre et inculquer la fraternité et les valeurs maori. Dans un environ- nement idéal, ils offrent, à chaque joueur, la possibilité d’apprendre, de grandir et de se développer grâce au sport. Pendant ces trois jours de stage, les joueurs flottais ont été initiés aux bons comportements, ont appris à aller au contact avec le moins de collisions possibles pour éviter tous types de blessures. L’objectif de ces ambassadeurs est d’enseigner la pratique du rugby et leur science du jeu de la même manière qu’ils l’ont apprise à l’école de rugby en Nouvelle-Zélande et de partager le meilleur.

Le graal : l’initiation au Haka

Bien plus qu’un sport, le rugby fait partie intégrante de la culture maorie. Les joueurs du monde de l’ovalie appartiennent à des cultures et des modèles différents, mais la pratique du rugby les rassemble comme une tribu avec ses rites. Le Haka en est l’un des symboles forts dont les joueurs rétais ont appris le sens et la cérémonie. Les valeurs véhiculées, tant dans les gestes que dans les chants, s’associent à la rigueur, le respect de son adversaire, la fraternité, un bon esprit.

Le dernier jour du stage, les parents étaient invités à venir assister et participer à une « cérémonie » mettant en scène plusieurs Hakas pour se rendre compte du sens de ce chant dansé qui s’assimile davantage à un chant d’accueil et de salutations bienveillantes plutôt qu’un chant de guerre.

A l’unanimité les enfants, petits ou plus grands, étaient conquis et fiers de porter leur tenue, tee shirt et short d’entraînement Haka offerts par leur club et dédicacés par les All Blacks, pour être à l’image de leurs idoles.

Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires