Personnes âgées

Compétences départementales

Département : le social, c’est capital

Caroline Aloé, Marie-Christine Bureau, Dominique Bussereau et Corinne Imbert ont évoqué le poids du secteur social dans le département. Photo Ph.B.
Publié le 06/11/2018

60%. La politique sociale représente à elle seule 60% du budget de fonctionnement du Département. On l’aura compris, cette compétence est de la plus haute importance pour l’assemblée départementale.

Présents lors de l’inauguration des locaux rénovés de la maison de la Charente-Maritime à Saint- Jean-d’Angély vendredi 19 octobre, les conseillers départementaux ont rappelé l’importance de cette mission sociale. « Cela représente un budget de près de 400 millions d’euros », a précisé Marie-Christine Bureau, vice-présidente départementale en charge de l’action sociale.

17 280 bénéficiaires du RSA en Charente-Maritime

L’insertion, le handicap, les personnes âgées, l’enfance-famille sont les compétences du Département. L’insertion, et notamment le suivi et les versements du RSA (revenu solidarité active), représente 92 millions d’euros pour 17 280 bénéficiaires. « Le nombre d’allocataires est stable depuis 2016 », a ajouté la conseillère départementale. Ce secteur demeure un sujet de préoccupations. Certaines associations sont en difficulté, comme celle du SIE de Bignay. « C’est complexe », a admis Corinne Imbert, sénatrice et conseillère départementale, « il faut s’adapter au profil des bénéficiaires… mais nous n’allons pas réduire la voilure ».

Le social, c’est 13 000 emplois

Les personnes âgées représentent une bonne part du budget social. « 32% des Charentais-Maritimes sont âgés de plus de 60 ans alors que la moyenne nationale se situe à 25% », a poursuivi Corinne Imbert. Mais « l’Agence régionale de santé ne nous octroie plus l’autorisation de construction de nouveaux EHPAD (établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes) », a indiqué Dominique Bussereau, Président du Département. « Pour les personnes âgées, nous avons trois solutions : le maintien à domicile, les EHPAD ou les accueillants familiaux, un dispositif peu connu* » complétait Marie-Christine Bureau. Conscient de l’importance des personnes âgées dans le département, le Conseil départemental va organiser au printemps prochain un forum sur la « silver economy », l’économie liée aux cheveux blancs.

L’action sociale, c’est aussi de l’économie : « Cela équivaut en effet à 13 000 emplois équivalents temps plein ». Pour les élus départementaux, cette action est prépondérante. « A l’heure où les services publics ont tendance à se raréfier dans les zones rurales, la proximité publique est assurée par le Département avec ses 115 points d’accueil répartis sur toute la Charente-Maritime », a conclu Dominique Bussereau, Président du Conseil départemental.

Philippe Brégowy

*Des emplois, à domicile, sont d’ailleurs à pourvoir. Renseignements au 05 46 31 73 36.

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires