Vie politique

Conseil municipal Rivedoux Plage - 3 février 2021

De la solidarité et des réaménagements au programme à Rivedoux…

© Nathalie Vauchez - Tout comme un coiffeur et un magasin de vêtements, dont le loyer communal a été exonéré pour novembre, du fait du confinement, le restaurant Ré Monde bénéficie de ce geste de solidarité même de la part des élus rivedousais. N’ayant pas pu rouvrir ce dernier se voit exonérer de trois mois de loyer
Publié le 11/02/2021

Du conseil municipal de ce 3 février à Rivedoux, on retiendra principalement le geste fort pour soutenir des commerçants rivedousais ainsi que l’interdiction pour les propriétaires de parcelles privés d’y camper…

Des exonérations en faveur des commerçants rivedousais

Les commerçants connaissent une situation délicate à cause de la crise sanitaire depuis bientôt un an, ayant dû fermer leur locaux pendant au moins trois mois. L’ajout à cela du confinement du mois de novembre, avant les fêtes, ne les a pas aidés. Trois commerces ont ainsi fait la demande d’une exonération exceptionnelle de leur loyer pour ce mois en particulier. Après examen de leur dossier et constat de l’urgente nécessité de les aider, ils bénéficieront de cette aide d’une valeur de 6333 euros pour la commune qui fait ainsi un geste fort pour venir en aide à ses commerçants.

Des réaménagements prévus…

Le conseil a été l’occasion de valider les autorisations budgétaires pour les dépenses d’investissements dans la limite du quart des crédits ouverts au budget 2020. Il a été ainsi prévu pour la somme de 221 814 euros, entre autres les dépenses suivantes : l’aménagement de plages, le réaménagement et l’achat de matériel informatique pour la mairie et des travaux de rénovation à l’école de voile. De plus, le syndicat de la voirie a été missionné pour mettre en place deux conventions qui permettront la révision de la voirie.

Dans la continuité de ces aménagements, la Communauté de Communes de l’île de Ré a demandé à la municipalité de valider son adhésion au groupement de commande pour la signalisation verticale des pistes cyclables. Cette décision a un but esthétique, mais surtout homogène afin que la signalétique soit plus compréhensible pour tous les cyclistes qui arpentent les pistes cyclables de l’île de Ré.

Les parcelles privées ne pourront plus accueillir de campeurs

Parmi les points évoqués,le rapport d’activité 2020 de la police municipale. Cette dernière, qui se trouvait dans la mairie annexe, a désormais posé ses valises directement dans un local de la mairie. Monsieur le Maire, Patrice Raffarin, se dit très satisfait de ce changement. Il a également évoqué le sujet des terrains privés, pas moins de 43 parcelles où les propriétaires viennent chaque année c amp e r, u n droit jusqu’ici toléré gentiment par la mairie depuis quelques années…

La police municipale a tout de même rendu compte de 779 nouvelles contraventions en 2020 (contre 526 en 2019) pour des infractions telles que du camping sauvage avec souvent le risque d’incendies dû à l’allumage de barbecues de la part des campeurs. Le risque incendie n’est pas le seul, des risques d’inondation sont à noter également. Les propriétaires recevront donc une lettre pour les informer de cette nouvelle décision du conseil, que les policiers municipaux avaient déjà évoquée avec eux lors de leurs précédentes visites sur les terrains en 2020…

Stessy Bourreau

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires