Activités primaires

Agriculture

Adrien Medeau, agriculteur sur l'île de Ré, profite de Sagiterres

La coopérative Uniré innove

Adrien Medeau est le premier à louer des terrains agricoles à Sagiterres
Publié le 22/01/2015

La coopérative Uniré s’est engagée dans un nouveau type d’action permettant à la fois aux jeunes agriculteurs de s’installer et de préserver la surface des terres cultivées en vignes et en pommes de terre dans l’île. C’est ainsi que la société civile Sagiterres a vu le jour.

L’objet social de Sagiterres (Société pour l’Acquisition et la Gestion Immobilière de terres agricoles rétaises), créée le 19 décembre 2013, est « l’acquisition, la prise à bail, l’exploitation de tous biens agricoles, soit directement, soit par voie de fermage, de métayage, de mise à la disposition de la société de biens dont les associés sont propriétaires ou locataires afin d’y pratiquer tout type de culture et plus particulièrement la culture de vignobles, la production de raisins, la production de pommes de terre. »

Adrien Medeau, jeune ingénieur agronome de formation, âgé de 31 ans, est le premier à bénéficier du système mis en place par Uniré et à louer des terrains à Sagiterres. Il a travaillé pendant cinq ans en coopérative comme responsable de la filière végétale et deux ans dans le machinisme agricole et la micro irrigation. Depuis deux ans, il cherchait à s’établir dans l’île de Ré, dans le végétal à haute valeur ajoutée comme la vigne par exemple. Ayant appris par la coopérative que Christian Amelin, exploitant à Saint-Clément des Baleines, partait en retraite, il a pris contact avec lui. Plusieurs agriculteurs étaient en lice pour la reprise de cette exploitation, mais c’est finalement Adrien que Christian Amelin a choisi. Sagiterres a acheté une partie des terres agricoles et des vignes, les a données en fermage à Adrien qui possède un bail de neuf ans reconductible et pourra acheter quand il le souhaitera. De toute manière, il est prioritaire pour acheter.

Il est rare de nos jours que de jeunes agriculteurs qui s’installent puissent le faire hors cadre familial tant les investissements sont lourds. Sagiterres a permis à Adrien de reprendre l’exploitation de Christian Amelin, dont il complète les terres en raison d’une parcelle de 2 ha mise à disposition par le Conseil général. Il est désormais à la tête de 8 ha1/2 sur lesquels il cultivera de la vigne et de la pomme de terre en rotation. Grâce à Christian Amelin, qui lui a apporté son aide et à l’excellent accueil que lui ont réservé les agriculteurs de Saint-Clément, il a pu acheter un hangar agricole de 200 m2, situé au milieu de ses terres au Godinant. Après des formations complémentaires effectuées via la Chambre d’Agriculture qui l’a également soutenu dans ses démarches administratives, il taille aujourd’hui ses vignes dont il dégustera le vin en octobre prochain.

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • JB
    Publié le 22 janvier 2015

    Interessé par votre article j aurais aimé avoir une précision, et savoir si Mr Médeau etait parent avec mr Médeau Dominique gérant d une Exploitation agricole a responsabilité limitée (Earl ) et d’un groupement foncier agricole (Gfa) situé au Chambon dans la plaine céréaliere de Surgéres , contenu de sa difficulté à s’installer hors ile de Ré.

    Répondre