Enfants et jeunes

AG Ile de Ré - Espérance

Un 30e anniversaire qui fera date

Une partie du Conseil d’administration d’île de Ré-Espérance sur le perron de la mairie lors de l’AG du 24 mars 2018
Publié le 16/04/2018

Samedi 24 mars se tenait l’AG de l’Association île de Ré-Espérance, le moment de faire le point sur les activités de l’année écoulée, les projets en cours et surtout la prochaine célébration du 30e anniversaire.

L’intérêt de cette association est de proposer aux adolescents rétais des séjours en Australie, pays éloigné à la culture différente et passionnante, sans qu’ils soient pour autant complètement coupés de l’île de Ré puisque l’association garde un oeil sur eux. Le revers de la médaille est le coût élevé du voyage en raison de la distance. Soutenue financièrement par la mairie de Saint-Martin depuis sa création, l’association l’est aussi depuis 2016 par la CdC de l’île de Ré, ce qui lui a permis en 2017 de participer, à hauteur de 500€ par famille, aux frais occasionnés par l’accueil des jeunes australiens et de leurs loisirs, une mesure reconduite cette année. Cependant, l’association ne peut prendre en charge le prix du billet d’avion.

Les projets 2018

Trois Rétais : Éloïse Baurain, Louis Trouvé et Colas Dommanget, partis en Juillet 2016 à Espérance, ont reçu l’an passé des enfants de familles australiennes. Cette année ce sont Thibault Porsain de Rivedoux-Plage et Hermance Guillot du Bois-Plage, qui s’envoleront le 4 juillet de l’aéroport de Roissy vers l’Australie. Ils ne partiront pas complètement ignorants de ce qui les attend, car une présentation de l’Australie occidentale est faite chaque année depuis 2015 aux élèves de 4e du collège Les Salières. Celle-ci aura lieu le 4 mai prochain et sera animée par Bernadette Mathieu, secrétaire de l’association, et Éloïse Baurain.

La nouveauté de cette année est la création d’un « Club australien » au collège martinais, Mmes Fortunel et Fournier, toutes deux professeurs d’anglais, ayant proposé à Mme Taledo Donjio, professeur de français au lycée d’Espérance de formaliser et de renforcer les échanges. Des activités concernant l’Australie devraient avoir lieu hebdomadairement lors de la pause méridienne. De son côté le lycée d’Espérance procèdera à la création d’un club français. Des informations à propos de la vie personnelle des membres, de l’histoire et de l’actualité des deux pays seront échangées.

Par ailleurs, l’idée fait son chemin d’initier dans l’île de Ré une « semaine australienne » pendant de la « French Week » qui se tient en Australie la semaine du 14 juillet.

L’accueil d’un groupe de collégiens australiens de la Senior High School et de leurs accompagnateurs, repoussé de 2017 à 2018 en raison des attentats terroristes, est prévu mais sans date précise.

Célébration du 30e anniversaire

L’association tient à fêter dignement le 30e anniversaire et s’y prépare depuis l’année dernière. Patrice Déchelette, le président, a adressé une invitation officielle aux élus d’Espérance ainsi qu’aux membres du Twin-Towns Committee afin qu’une délégation vienne célébrer l’événement avec les Rétais. Une réponse positive a été donnée et l’on sait que cette délégation sera composée de Victoria Brown, présidente du Shire d’Espérance et du Twin-Towns Committee ainsi que de certains représentants de cette structure. Une commission préposée à l’organisation de cette manifestation qui se déroulera les samedi 29 et dimanche 30 septembre 2018 sera créée dans les jours qui viennent et travaillera en collaboration avec la partie australienne.

Ces festivités réaffirmeront le traité d’amitié signé en 1988 entre le Comté d’Espérance et l’île de Ré qui aura pleinement rempli sa mission première : atténuer les difficultés entre la France et l’Australie du fait des expérience nucléaires dans le Pacifique.

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires