Services

Île de Ré en 3D

Mickaël Morin reconstitue l'île de Ré en 3D (photogrammétrie), évec drone paramoteur et hélicoptère

Un projet très innovant porté par deux passionnés

Des outils de prise de vue uniques : drones, paramoteur et hélicoptère ont été fabriqués pour se glisser partout.
Publié le 07/03/2017
Noter cet article

Michaël Morin et Guy Dentan développent ensemble la photogrammétrie sur l’île.

Le procédé est ancien, mais l’idée lumineuse de ces deux passionnés de prise de vues aériennes est de l’exploiter avec des outils nouveaux. La technique de la photogrammétrie consiste à croiser les images d’un même lieu ou objet obtenues selon des points de vue différents pour effectuer des mesures afin de reconstituer une copie 3D, exact reflet de la réalité.

La plupart du temps les clichés employés sont pris en avion, avec des axes pratiquement verticaux qui permettent des relevés de mesure fidèles, principalement utilisés jusqu’à aujourd’hui pour les travaux de cartographie.

Avec le dispositif mis au point par Guy Dentan et Michael Morin deux entrepreneurs inventifs qui ne craignent pas de prendre de la hauteur, c’est une nouvelle étape qui est franchie, on entre réellement dans une dimension qui a de l’avenir !

Ils sont les premiers à proposer une panoplie si sophistiquée de l’outil

En plus d’être féru de tout un tas de disciplines sportives, le fondateur de Planète Sports et Loisirs est un fondu d’objets volants qu’il construit tout seul. Dans ses trois magasins du Nord de l’île on trouve des vélos bien sûr, kayaks, cerfs-volants, quads… mais Michaël propose aussi des randonnées guidées, des sorties stand-up paddle ou même de la pêche sous marine ! La cerise sur le gâteau, ce sont les vols en ULM : des engins inédits car tout droit sortis de son atelier créatif à Loix. Après cinq années de démarches pour obtenir toutes les autorisations de la DRAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) ses appareils sont les seuls à être autorisés à décoller de l’île de Ré.

Dans cet antre de « Géo Trouvetou » il a fabriqué une flotte composée d’un drone ultra performant, du premier ULM électrique biplace au monde, d’un autre paramoteur biplace, d’un hélicoptère équipé de flotteurs ; le tout, il va de soi, en version extra silencieuse. Autant de petits bijoux de technologie qui lui permettent de nous offrir des vues aériennes de l’île exceptionnelles.

Une passion que partage Guy Dentan, photographe aérien qui est d’ailleurs l’auteur de sept livres, chacun dédié à la beauté d’un des villages de l’île. Après plus de vingt ans dans la prise de vue spécialisée pour le cinéma et la télévision, il crée sa société « Un Autre Regard », fabrique lui aussi son propre drone équipé d’un appareil photo.

Toujours en quête d’innovation, il invente une technique de montage de ses clichés et prend le temps dans la foulée de se former à la photogrammétrie et la maîtrise du logiciel. Sa rencontre avec Michaël Morin l’année dernière est venue signer tout naturellement l’occasion d’intégrer à son savoir faire des prises de vues uniques à des altitudes variées.

De multiples applications

Photogrammétrie : Guy Dentan et Michaël Morin proposent une visite aérienne de l’île de Ré en 3D, avec des technologies innovantes

Guy Dentan et Michaël Morin proposent une visite
aérienne de l’île en 3D.

Ce sont donc quelques milliers de clichés que le duo a collecté pour réaliser une modélisation 3D de l’île de Ré impressionnante de qualité ! Quand Michaël pilote les engins qui grâce à sa dextérité se faufilent partout ; Guy classe, traite et compile les photos pour transformer le nuage de points ainsi obtenu en une reproduction tridimensionnelle au centimètre près quelle que soit l’échelle. Une Abbaye des Châteliers et une Église d’Ars ont également pu être « imprimées » grâce au procédé. Des sosies de cire miniatures qui laissent entrevoir les infinies possibilités qui résultent de leur collaboration.

Tous deux ont d’ailleurs été reçus depuis la parution des vidéos de démonstration de leur travail par la Communauté de Communes, les mairies, les architectes, les géomètres ; tous sensibles à l’intérêt d’une reproduction si précise dans des domaines aussi vastes que la communication, le patrimoine, l’urbanisme, l’environnement avec notamment la surveillance des digues et des dunes… Les particuliers aussi pourraient apprécier de voir modéliser un objet ou un lieu qui leur est cher.

Quand l’image et la technologie font des prouesses, c’est une petite révolution « made in Ré » qui donne des ailes !

 

La démonstration du travail de Guy Dentan et Michaël Morin est visible sur leurs sites :

www.unautregard.fr

www.planete-sports-loisirs.com

 

Marie-Victoire Vergnaud

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires