Loisirs

Spectacles

Yes we can… la Nuit américaine à La Flotte

©Pierre Nadler
Publié le 21/08/2019
Yes we can… la Nuit américaine à La Flotte
5 (100%) 1 vote[s]

14 juillet, 11 août et bientôt le 25 août… les feux d’artifices s’enchaînent et embrasent le ciel estival de La Flotte.

Une montée en puissance

Comment évoquer le prochain feu d’artifice du 25 août sans revenir sur celui qui a eu lieu le dimanche 11 août à l’occasion de la Fête de la Saint-Laurent ? Près de vingtmille personnes, vacanciers et Rétais ont admiré pendant plus de quarante minutes un feu d’artifice époustouflant, réglé comme un métronome au tempo bien huilé.

Ce son et lumière exceptionnel avec des effets pyrotechniques très originaux, stylisés et incroyables voi r e comme suspendus dans le ciel, était réalisé par la société Jacques Couturier Organisation. Il a été exécuté tel un travail d’orfèvre, digne des feux d’artifices des plus grandes capitales mondiales.

Léon Gendre et le Comité des Fêtes de la Saint- Laurent ainsi que toute l’équipe qui a conçu les décors sous la direction de Yves Henri, peuvent être fiers d’avoir offert une soirée grandiose qui restera dans les mémoires de tous les spectateurs présents et des photographes nombreux. Le Port de La Flotte comme décor, le répertoire des comédies musicales les plus connues de Starmania, en passant par Notre Dame de Paris, les Demoiselles de Rochefort, West Side Story ou encore Mama Mia ou Lalaland comme bande sonore, ont servi de toile de fond à une succession de tableaux flamboyants et magiques. Cette fête pyromélodique était complétée pour la première fois par des projections d’images au rythme de la bande son, illustrant les façades des maisons. Même la météo plutôt maussade ce 11 août, s’était mise entre parenthèses le temps du spectacle pour offrir les meilleures conditions.

Les Américains à La Flotte !

Comme en 2014, Léon Gendre a choisi de mettre les Etats-Unis à l’honneur pour rendre hommage aux troupes américaines venues libérer la France le 25 août 1944. Dès 21 heures cette Nuit américaine débutera par un défilé de jeeps Willys, véhicules mythiques de l’armée américaine avec des « GI’s » à leur bord, des civils en tenue d’époque. Suivi à 21 heures 30 d’un grand concert de l’orchestre « The Glenn Miller Jazz Band » sous la direction de Dominique Rieux. Ils interpréteront les grands standards de l’époque dont « In the mood » le célèbre succès de Glenn Miller. A 22 heures 45 aura lieu le feu d’artifice pyromélodique proposé par Jacques Couturier Organisation. Afin de rendre le moment mémorable, la combinaison de la musique et du feu d’artifice sera renforcée par l’orchestre qui jouera en live toute la sonorisation ! La densité et le rythme du spectacle en sera décuplé. Nul doute que l’auditoire sera à coup sûr submergé par l’émotion et totalement envoûté. A 23 heures, le concert reprendra jusqu’au bout de la nuit.

Une soirée américaine en hommage au 75ème anniversaire de la libération de la France le 25 août 1944.

Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires