Sports

Rugby

Victoire écrasante du Stade Rochelais face à la Section Paloise

Publié le 15/04/2019
Victoire écrasante du Stade Rochelais face à la Section Paloise
5 (100%) 3 votes

Le Stade Rochelais sort d’une mauvaise série à laquelle il doit impérativement mettre un terme au moment de lancer le sprint final dans la course aux phases finales du Top14. Sur le papier, l’opportunité semble belle et à l’avantage des jaune et noir pourtant amputé de nombreux joueurs actuellement aux soins. Quoi de mieux que l’ambiance surchauffée d’un 45ème guichet fermé consécutif au Stade Marcel Deflandre pour se remettre dans le droit chemin de la victoire !?

Le Stade Rochelais commence la partie très fort en imposant son rythme d’entrée de jeu aux visiteurs. Le premier essai du match intervient après seulement 2 minutes de jeu par l’intermédiaire de Mathieu TANGUY qui aplatit sous les poteaux. 7-0

La Section Paloise sait qu’il ne faut pas laisser filer les maritimes au score à domicile et tente de réagir immédiatement en mettant les rochelais sous pression avec un jeu plein de vitesse et de passe après contact.

Après 10 minutes à avoir subi la réaction paloise, le jeu s’équilibre quelque peu sur la pelouse du stade Marcel-Deflandre.

Au quart d’heure de jeu, La Rochelle décide de jouer rapidement une touche en sa faveur devant ses 22 mètres et Kini MURIMURIVALU arrive à trouver la faille dans le rideau béarnais. C’est finalement Grégory ALDRITT qui vient conclure ce beau mouvement collectif en inscrivant le 2ème essai des siens.

La caravelle jaune et noire ne s’arrête pas ainsi et enchaîne de nouveau en prenant de vitesse la défense adverse. Jean-Charles ORIOLI croit aplatir mais l’arbitre sanctionne d’un carton jaune l’ouvreur Antoine HASTOY et le Stade Rochelais choisit la mêlée à 5 mètres de la ligne rochelaise. C’est finalement l’arrière Kini MURIMURIVALU qui aplatit sous les poteaux. 21-0

Comme si les joueurs de la section Paloise n’avaient pas assez de la voie d’eau subie jusqu’à maintenant dans la mise en place de leur jeu, c’est au tour de Ihaia WEST, jusque-là sans faute au pied, de s’illustrer en choisissant d’inscrire le 4ème essai de son équipe. 28-0 après 20 minutes ça va très vite…

A la 28ème minute de jeu, Antoine HASTOY effectue son retour sur la pelouse.

Néanmoins il ne faut pas oublier l’orgueil des palois avec une penal touche à 5 mètres qu’ils récupèrent pour former un groupe pénétrant et inscrire leurs premiers points de la partie grâce à Lucas REY permettant ainsi aux visiteurs de revenir à 28-7.

Les rochelais repartent à l’attaque et mettent à la faute rapidement leur adversaire pour offrir à Ihaia WEST une occasion d’engranger 3 points supplémentaires par une pénalité dans les 22 mètres. 31-7 peu avant la mi-temps.

Le festival offensif continue pour La Rochelle et c’est maintenant au tour d’Arthur RETIERE de s’inviter à la fête en étant au départ et à la conclusion de cette belle remontée de terrain. C’est sur ce score de 38 7 que les joueurs regagnent les vestiaires. 5 essais à 1 en faveur des rochelais au terme de ce premier acte.

Nous sommes à présent en deuxième période mais les intentions restent les mêmes. Tout d’abord c’est Vincent RATTEZ qui, après être reparti depuis son camp, vient prendre Colin SLADE de vitesse ; celui-ci écope d’un nouveau carton jaune pour être intervenu à retardement sur l’arrière rochelais. Pénal touche dans les 10 mètres, le ballon sort pour les rochelais et de manière un peu heureuse Ihaia WEST envoie d’une passe au pied Kini MURIMURIVALU à l’essai.

Sur la remise en jeu c’est au tour d’Arthur RETIERE d’imiter son coéquipier en venant inscrire au terme d’une course de 50 mètres son deuxième essai personnel du jour. 52-7

L’une des figures du Stade Rochelais, Levani BOTIA, s’illustre aussi en venant conclure une belle action lancée côté gauche par Vincent RATTEZ. Le numéro 12 rochelais vient finir par un nouvel essai un surnombre bien négocié pour mener 59-7.

À l’heure de jeu, le staff rochelais a déjà largement fait tourner son effectif.

Notre jeune demi de mêlée Thomas BERJON, exceptionnellement titulaire dans le XV de départ aujourd’hui, est bien servi par Romain SAZY pour inscrire le neuvième essai de son équipe. 66-7 à l’heure de jeu. À ce moment du match, le Stade Rochelais inscrit en moyenne 1 point par minute depuis le début. Phénomène suffisamment rare pour le souligner.

Après un très long moment passé dans les 5 mètres rochelais, Quentin LESPIAUCQ inscrit le deuxième essai béarnais.

C’est le remplaçant qui marque le 10ème essai de La Rochelle salué par le public de Marcel Deflandre qui entonne « Ici, ici, c’est La Rochelle ! 71-14

Pour l’honneur, Watisoni VOTU marque les derniers points de ce match 71-21.

Une vraie rencontre a sens unique de laquelle La Rochelle pourra tirer de nombreux points positifs. Notamment l’investissement des joueurs, une mise en action rapide ou encore une pleine confiance avant de préparer la réception la semaine prochaine de la demi-finale d’European Challenge Cup.

Un match qui aura donné une bonne occasion d’emmagasiner le plein de confiance nécessaire dans toute préparation d’une prochaine échéance importante.

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires