Sports

Rugby

Une victoire au courage du Stade Rochelais face à Montpellier

Publié le 22/01/2019
Une victoire au courage du Stade Rochelais face à Montpellier
5 (100%) 1 vote

Ce soir, le Stade Rochelais reçoit l’équipe de Montpellier qui avait fini la saison régulière en tête du championnat à l’issue des matchs aller et retour. La Rochelle souhaite confirmer son bon début de saison en continuant sur sa dynamique de résultats positifs.

Ce sont les joueurs maritimes qui donnent le coup d’envoi de cette première période. Rapidement, les montpelliérains montrent leurs intentions et prouvent leur qualité d’effectif en proposant un jeu très offensif. Une audace vite récompensée par un essai intervenant seulement après 11 minutes de jeu. C’est le numéro 11 Henry IMMELMAN qui vient inscrire sa première réalisation de la saison en prenant à revers les défenseurs rochelais.

Les Jaune et Noir tiennent à réagir avec rapidité et mettent à la faute Julien LEDEVEDEC qui écope d’un carton jaune laissant ses coéquipiers à 14 contre 15 pour les 10 prochaines minutes. Un avantage numérique que La Rochelle va rapidement mettre à profit d’un point de vue comptable. Sur une mêlée proche de l’en but montpelliérain, Victor VITO récupère le ballon efface 2 joueurs adverses pour servir son demi de mêlée Alexi BALES sur un plateau, permettant à celui ci d’inscrire le premier essai de son équipe dans cette partie. Transformation réussie par Ihaia WEST et La Rochelle reprend l’avantage au score 7-5.

Une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule et c’est une nouvelle sanction lourde de conséquences que Montpellier subit avec le carton jaune infligé à son pilier Daniel BRENNAN laissant ses coéquipiers en double infériorité numérique face à des rochelais galvanisés.

Sur une touche habilement jouée, Romain SAZY s’empare du ballon et poussé par les siens, arrive à venir aplatir lui aussi son premier essai de la saison. Ihaia WEST manque de passer une transformation difficile ce qui laisse les locaux en tête sur un score de 12 – 5.

20190126_193719_resized

Alors que nous approchons de la mi temps, Benoît PAILLAUGUE profite d’une pénalité à 30 mètres pour réduire le score à l’avantage de Montpellier, 12 – 8 à 5 minutes de regagner les vestiaires. Alors que Ihaia WEST hérite d’une pénalité qu’il souhaite taper directement en touche, celui-ci échoue dans sa tentative. Montpellier retrouve de la vigueur avec le retour dans ses rangs de ses 2 joueurs sortis temporairement sur carton jaune et veulent absolument revenir au score avant la mi temps. Ainsi sur une pénal touche à 15 mètres de la ligne rochelaise, une sortie de balle bien négociée par Jan SERFONTEIN lui permet de redonner l’avantage aux siens. Benoît PAILLAUGUE se charge de la transformation et permet à son équipe de mener 15 12 à la pause.

C’est Montpellier qui donne le coup d’envoi de cette deuxième période. Le MHR débute ce second acte tambour battant en inscrivant un essai par Jacques DUPLESSIS suite à plusieurs temps de jeu bien construits à 5 mètres de la ligne rochelaise. Transformation réussie par Benoît PAILLAUGUE, 12 22 à la 45ème minute.

Les Rochelais vexés de ce début de deuxième période, réagissent rapidement et collectivement. C’est grâce à Vincent RATTEZ que les Jaune et Noir inscrivent un essai long de ligne côté droit pour réduire l’écart à 17 22 après un arbitrage vidéo particulièrement long au goût du public de Deflandre.

La première ligne rochelaise est certainement déstabilisée par l’absence de ses internationaux partis préparer le tournoi des 6 nations avec l’équipe de France à Marcoussis. Ainsi, le pack Rochelais se fait pénaliser sur les trois dernières mêlées. En effet, des joueurs cadres comme Pierre BOURGARIT, Dany PRISO ou encore Uini ATONIO font défaut en première ligne, mais les remplaçants effectuent une belle prestation d’ensemble jusque là.

Suite à une percée solitaire de 30 mètres de son emblématique troisième ligne Victor Vito, auteur d’un match abouti, le Stade Rochelais amène le danger dans les 22 mètres Montpelliérains, les Maritimes par un ballon porté pensent avoir fait le plus dur en franchissant la ligne d’en-but mais l’arbitre Monsieur TRAININI invalide finalement l’essai.

20190126_184410_resized

Néanmoins les Jaune et Noir ne repartent pas fanny de cette action de jeu et capitalisent par la botte de Ihiaia WEST ramenant les siens à seulement 2 petits points du MHR, 20 22 à l’heure de jeu.

Les Montpelliérains sentent le vent du danger revenir sur eux et choisissent de s’appuyer à leur tour sur la vitesse de leur collectif pour revenir dans cette partie. Ainsi les visiteurs profitent d’une pénalité face aux poteaux dans les 22 mètres Rochelais que le demi de mêlée et capitaine Benoît PAILLAUGUE transforme aisément, 20 25.

Alors qu’il ne reste bientôt plus que 15 minutes à jouer le staff Rochelais sent que débute un moment déterminant du match et choisit de faire rentrer simultanément Vincent PELO et Hikairo FORBES en remplacement de Mike CORBEL et Jean- Charles ORIOLI.

Alors qu’Arthur RETIERE avait trouvé la faille pour aplatir un nouvel essai, l’arbitre décide une nouvelle fois de refuser celui-ci à la surprise générale sifflant une faute montpelliéraine et refusant de laisser l’avantage. Nouvelle mêlée à 5 mètres pour La Rochelle. Alexi BALES demande à son pack d’avants de faire l’effort de pousser tout en conservant le ballon, la 1ère ligne jaune et noire s’exécute à la perfection, renverse son homologue adverse et c’est l’entrant Jone QOVU qui ramène son équipe à égalité avant que Ihaia WEST ne permette aux siens de prendre l’avantage d’une courte tête grâce à sa nouvelle transformation. 27 25 à 5 minutes de la fin du match.

Les 5 dernières minutes paraissent longues et insoutenables au public du Stade Marcel Deflandre. Montpellier récupère le ballon, multiplie les temps de jeu à hauteur des 40 mètres rochelais cherchant à mettre notre défense à la faute. C’est alors qu’au prix d’une dose importante d’énergie, d’organisation et de solidarité défensive, le dernier rempart rochelais tient bon jusqu’au coup de sifflet final, préservant ainsi une nouvelle victoire permettant au Stade Rochelais de conforter sa place sur le podium actuel du Top14.

20190126_194415_resized

Félicitations au Stade Rochelais à nouveau vainqueur à domicile et toujours invaincu en Top 14 cette année dans son antre de Marcel Deflandre. Une victoire bâtie sur beaucoup d’envie et de solidarité des joueurs rochelais poussés par un public toujours aussi fidèle à sa réputation le classant dans les meilleurs supporters du Championnat de France.

Après ce match, le Stade Rochelais conforte sa 3ème place au classement et ne pointe qu’à huit points du nouveau leader le Stade Toulousain. Place maintenant à quelques jours de vacances et de récupération bien mérités avant le déplacement à Grenoble pour la prochaine journée de Top14.

S. FOREST

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires