Nature

Faune

Vaste opération de comptage pour la LPO

© LPO France - Limicoles en reposoir
Publié le 29/03/2021

A la mi-janvier, la Ligue pour la protection des oiseaux a participé à la 55ème édition du comptage « Wetlands International », un programme international de suivi des oiseaux d’eau hivernants, mis en place chaque année

Les oiseaux d’eau sont ainsi comptés en janvier sur l’île de Ré lors de cette opération internationale depuis les années 1970, avant même la création de la Réserve Naturelle. Pour ce comptage, le plus exhaustif réalisé par la LPO, sept personnes ont été mobilisées : six salariés de la LPO (quatre de l’île de Ré et deux venus du continent), ainsi qu’une bénévole. En parallèle, des comptages mensuels des oiseaux d’eau, principalement les canards et les limicoles, sont réalisés par l’équipe de la Réserve Naturelle sur le territoire de l’île de Ré depuis les années 1980. Ces comptages concernent tous les marais et toutes les côtes de l’île de Ré.

Suivre l’évolution des populations

Le dénombrement des oiseaux d’eau est en effet organisé régulièrement, afin de suivre l’évolution des populations. Les données recueillies sont enregistrées dans des bases de données nationales et internationales et permettent de connaître l’importance du site pour l’accueil des oiseaux d’eau en migration et en hivernage. En 2021, 45 923 oiseaux ont été comptés lors de cette campagne de janvier. Cette année, les bécasseaux variables et les bernaches cravant étaient les plus nombreux (respectivement 12 100 et 11 600 individus), suivis par d’autres espèces de limicoles : tournepierres à collier et barges à queue noire (3 000 et 2 600) ainsi que les tadornes de belon (2 500).

Aurélie Cornec

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires