Environnement

Entreprise

Valoriser les déchets rétais

Arc Environnement s’engage à respecter au quotidien les règles de management environnemental. DR
Publié le 15/03/2020

Basée à La Couarde depuis 2009, l’entreprise Arc Environnement est devenue un acteur majeur du traitement et de la valorisation des déchets de l’île de Ré. Entre collecte de déchets, propreté urbaine et déconstruction de bateaux, la société s’inscrit pleinement dans un développement durable du territoire.

L’entreprise, engagée dans une véritable démarche environnementale, propose différents types de services. Tout d’abord la collecte, à travers la location de bennes, et le traitement des déchets, destinés aux professionnels et aux collectivités (mairies, artisans, camping, etc.). « Sept employés travaillent pour ce service, qui représente environ 25 000 tonnes de déchets collectés chaque année. Nous collectons différents types de déchets : végétaux, gravats, amiante…, qui sont ensuite traités et valorisés », commente Jean-Marc Thomas, le gérant d’Arc Environnement.

Entre valorisation de gravats…

Ouvert en août 2019, en partenariat avec l’entreprise Ré TP, le centre de traitement baptisé Valosphère traite 200 000 tonnes de gravats par an. Situé dans le quartier de La Pallice, il recueille ces déchets inertes d’entreprises rétaises et rochelaises, pour ensuite les valoriser. « Ce centre de Classe 3 nous permet de revendre les gravats recyclés aux entreprises de BTP. Des matériaux recyclés qui sont donc utilisés dans le secteur de la construction et de la voirie », explique Jean-Marc. « L’ouverture de ce centre s’inscrit dans le cadre du projet La Rochelle Territoire Zéro Carbone. L’idée est qu’un déchet doit être collecté, traité et réutilisé localement », ajoute-t- il. L’entreprise propose également ses services de propreté urbaine, auxquels plusieurs communes de l’île font appel. « Nous gérons par exemple la propreté des marchés du Bois-Plage, d’Ars-en-Ré, de Saint-Martin de Ré et de La Couarde-sur- Mer. Cinq employés se chargent du nettoyage et de la gestion des déchets. Nous assurons par ailleurs le balayage du Pont de l’île de Ré », souligne le dirigeant.

… et de coquillages

Autre activité de la société : la collecte de coquilles d’huîtres, qui sont ensuite valorisées sur La Rochelle. L’objectif est triple : mettre en place un tri sélectif allant dans le sens de la réduction des déchets et pour tendre vers une écologie industrielle et territoriale, participer à la mise en place d’une économie circulaire de proximité (le recyclage de ces coquillages est réalisé à Périgny) et enfin profiter d’une levée quotidienne pour s’affranchir des problèmes d’odeurs l’été. Cette collecte s’adresse aux gros producteurs : bars, hôtels, restaurants, campings, thalassothérapies, centres de vacances, etc.

Recycler son bateau

« Ayant remporté l’appel d’offres lancé en 2019 par l’APER (Association pour la Plaisance Eco-Responsable), Arc Environnement est devenu le seul déconstructeur agréé en Charente- Maritime et en Vendée pour déconstruire les bateaux de plaisance hors d’usage (BPHU) », rappelle le gérant.

L’entreprise détient en effet une flotte importante et des moyens humains spécifiques, ce qui lui permet d’intervenir rapidement sur l’ensemble de la façade atlantique. Ses installations sont ainsi reconnues en tant que « centres opérateurs déchets » par l’APER. Arc Environnement propose un service complet autour du BPHU et réalise pour chaque déconstruction un diagnostic sur site qui permet d’analyser les constituants du BPHU, le site d’entreposage du BPHU, les risques pollutions et éventuels déchets dangereux présents, les moyens nécessaires, la logistique à mettre en place, la méthode de déconstruction choisie (sur site ou dans un centre) ainsi que les filières d’élimination et de revalorisation. Différents types de biens peuvent être traités au sein de cette filière nouvelle : les bateaux de plaisance de toutes tailles, à flot ou à sec, les équipements nautiques (planche à voile, surf, canoë, kayak, kite surf, paddle board…), les chutes de production en composite ou encore d’anciens moules de production (bateaux, piscine, éléments de cuisine…).

Aujourd’hui basée à Périgny, l’entreprise va ouvrir son propre centre de déconstruction aux alentours de La Rochelle, d’ici la fin de l’année 2020. A travers ces différents projets en cours et à venir, l’entreprise rétaise continue à se développer. « Notre créneau, c’est l’économie circulaire et notre volonté, c’est de préserver le territoire de l’île de Ré et de La Rochelle », conclut le gérant.

Arc Environnement 13 ZA les Feux Morins, 17670 La Couarde-sur-Mer 05 46 45 18 36 jmthomas@arc-environnement.com www.arc-environnement.com

Aurélie Cornec

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires