Nature

Requins Hâ et écluses à poissons

Une prise impressionnante dans une écluse à Sainte-Marie de Ré

"Des écogardes qui murmurent aux ouïes des requins". - Simon.Baudouin©Communauté de Communes Ile de Ré
Publié le 24/09/2020

Mardi 15 septembre, dans la matinée, Claude Fay prenait son tour à l’écluse « La Jalousie » située à Sainte-Marie de Ré. Arrivé au cœur de l’arc de pierres, ce dernier fut surpris par l’intensité des bruits de clapotis…

Vingt et un requins qu’il a pris pour des « peau bleue »* étaient pris au piège. Ils mesuraient de soixante-dix centimètres à un mètre cinquante. Le pêcheur a, immédiatement, pris la décision d’alerter le chef d’écluse, Jean-Philippe Guillemoteau qui s’est rendu, aussitôt, sur les lieux. Les écogardes de la CdC se sont également déplacés.

Jean-Philippe Guillemoteau qui est, également le président de l’association « Les Bâtisseurs de l’estran », a précisé que les requins ont tous été replacés dans les flaques d’eau qui restent à marée basse, et ont été aspergés, dans un souci de protection, jusqu’à la marée montante. Aucune victime n’a été à déplorer. Avec le soutien des écogardes, des pêcheurs ayant une part dans l’écluse ont veillé à créer une circulation d’eau au niveau des branchies des poissons les plus en difficulté, afin de limiter l’hypoxie.

Les écogardes de la Communauté de Communes de l’île de Ré ont d’abord paré à l’urgence qui était de sauver ces requins. Une fois chose faite, ils se sont penchés plus avant sur l’identification de ces requins : ce sont bien des requins Hâ et non des requins « peau bleue », merci à tous ceux d’entre-vous qui nous l’ont signalé sur notre post Facebook qui a explosé les records avec près de 600 000 vues entre le 17 septembre au soir et ce 24 septembre.

Les requins Hâ sont plus petits, ils viennent plus près des côtes. Les écogardes insistent : ils ne représentent aucun danger pour l’Homme.

Jacques Buisson & Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires