Enfants et jeunes

Coopération internationale

Ile de Ré Espérance

Une dynamique nouvelle pour Saint-Martin-de-Ré – Esperance

Patrice Déchelette, président de l’association, recevant le président du Shire of Esperance, Ian Mickael
Publié le 26/05/2014

L’Assemblée générale de l’association Saint-Martin-de-Ré – Esperance qui organise des échanges de collégiens entre l’Australie et l’île, s’est tenue samedi 24 mai à Saint-Martin. Au programme des changements et de nombreux projets.

Lors de cette Assemblée générale, qui a vu la réélection des membres sortant du conseil d’administration, les personnes présentes ont entériné la décision de modifier le nom de l’association et de ses statuts. En effet, le jumelage instauré avec l’Australie en 1988 n’est pas seulement un accord entre deux villes. C’est tout un comté (Shire of Esperance) situé sur la côte occidentale de l’Australie, avec une population avoisinant celle de l’île de Ré qui est concerné. Les échanges se font entre les deux collèges : Esperance Senior High School d’une part et le collège Les Salières où sont scolarisés les enfants de toutes les communes de l’île. Il a donc été décidé que pour mieux correspondre à la réalité des faits, le nom de l’association deviendrait désormais « île de Ré – Esperance ».

Un nouveau souffle

L’association créée en 1988 pour honorer Nicolas Baudin, rétais ayant commandé une expédition sur la côte occidentale de l’Australie au cours de laquelle il avait emmené de nombreux savants, dessinateurs et jardiniers, a fêté son 25e anniversaire en 2013. Elle n’a pas démérité depuis sa création, accueillant chaque année des étudiants australiens et donnant la possibilité à de jeunes rétais d’améliorer leur anglais tout en découvrant un nouveau continent et une culture différente. Cependant, elle ne reçoit actuellement qu’une subvention de 1 000€ de la mairie de Saint-Martin, ce qui ne lui permet pas d’aider véritablement les familles souhaitant envoyer leurs enfants à Esperance, même si elle prend quelques petits frais en charge et, de ce fait, le quota d’élèves partant chaque année reste réduit. Le souhait du conseil d’administration serait, en même temps que ce changement de nom, d’insuffler à l’association une dynamique nouvelle lui donnant la possibilité d’envoyer chaque année une dizaine d’enfants au lieu de seulement deux. Le bureau envisage de monter un dossier à ce sujet et de le présenter à la Communauté de Communes car comme le fait remarquer Catherine Senand, l’activité de l’association pourrait être élargie à d’autres destinations pour l’étude de langues différentes.

Bernadette Mathieu et le Président du Sire of Espérance

Bernadette Mathieu et Ian Mickael, président du Shire

Bernadette Mathieu constate que l’association permet d’envoyer des enfants encore jeunes à l’étranger, loin, en leur donnant une autonomie réelle, expérience dont ils tireront un bénéfice majeur, sans toutefois les perdre de vue en cas de problème. C’est un énorme avantage qui rassure les parents et devrait être plus exploité.

Les projets 2014-2015

Cette année ce sont Paul Dommanget et May Hay-Weber, tous deux demeurant à Rivedoux, qui partiront en juillet et dont les familles accueilleront en 2015 de jeunes australiens. Une aide financière de 350€ a été accordée à chacune des familles et c’est l’agence de voyage RéVasion qui s’est chargée de leur trouver des billets au meilleur prix.

Des « soirées australiennes » sont prévues dont une, en juin, avec le collège et la classe de 3e qui étudie l’Australie et les générations perdues. Une autre devrait être organisée, en septembre, avec les enfants reçus en juillet à Esperance, afin qu’ils fassent part de leur expérience et montrent leurs photos.

Une délégation rétaise devrait se rendre à Esperance en 2015, car les Australiens qui sont déjà venus ici, attendent la visite des élus rétais. Bernadette Mathieu qui a séjourné à plusieurs reprises à Esperance, où elle a toujours été fort bien reçue, a souligné que les responsables australiens accordent beaucoup d’importance à ce ce jumelage ainsi que le Lion’s Club local d’ailleurs.

De nombreux projets, beaucoup de travail aussi, mais un conseil d’administration motivé et décidé à faire avancer les choses en 2014.

 

25 ans du jumelage st martin de ré esperance

20 septembre 2013, 25e anniversaire du jumelage en présence d’Olivier Falorni, Patrice Déchelette, président de l’association et Patrice Raffarin.

 

traité de jumelage pour les collèges

Le traité d’amitié (version française). Cliquez pour agrandir.

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires