Élection

Réunion publique de F. Villedieu - Ste Marie

Réunion publique de francis villedieu

Une approche globale des projets

Francis Villedieu
Publié le 21/03/2014

Cette sixième et avant-dernière réunion publique, salle d’Antioche jeudi 20 mars, de la liste « Réagir pour Sainte-Marie » a encore suscité l’intérêt des Maritais.

L’équipe n’a pas peur de lasser les Maritais et depuis le début de la campagne a accumulé les rencontres avec la population, dont un goûter-débat très suivi dimanche 16 mars et fructueux car les échanges étaient moins formels. Francis Villedieu avait présenté les membres de sa liste, dont 8 sont des conseillers sortant, lors de la première rencontre avec le public en début de campagne.

La réunion du 20 mars reprenait les grandes thématiques de leur programme. À noter qu’à la différence des autres listes, ils préconisent une approche globale des projets même si les travaux sont réalisés par tranche. Par exemple, ils ne traitent pas du bassin d’irrigation seul, ils prennent également en compte les circuits courts, l’alimentation de la cantine et de la crèche et les débouchés des activités primaires dans l’île. De même, ils étudient globalement le futur aménagement de la place d’Antioche avec la problématique de la circulation dans cette partie de la ville, la zone du Fougeroux etc. Idem pour le Cours des Écoles pour lequel deux études ont déjà été réalisées et auquel ils ajoutent la problématique de la sortie de La Noue et l’accès à la nouvelle boulangerie. Francis Villedieu expliqua qu’ils se faisaient une règle d’avoir une vision générale qui aille au-delà d’un mandat de six ans et de concevoir des projets pour la commune à moyen et plus long terme. Tous les points figurant à leur programme qu’il qualifie de « réaliste, responsable et cohérent » furent abordés ce soir-là dont l’environnement un sujet qui leur tient à cœur. Ils se félicitèrent d’ailleurs du non aménagement du spot des Grenettes indiquant que si leur liste était élue ils reverraient totalement l’aménagement prévu pour les arrière-plages de la commune et dont le montant budgété s’élève à 700 000€.

Francis Villedieu s’attarda ensuite sur les dépenses que représenteront les grands équipements de la commune à réaliser et qui sont évalués à 18 millions d’euros pour lesquels il est impératif, selon lui, d’obtenir des subventions à hauteur de 7, 5 millions d’euros. Ce qui selon Marie-Noëlle Mounier est réaliste si l’on monte des dossiers cohérents et que l’on se déplace pour aller les soutenir dans les différences instances susceptibles d’accorder des subventions.

À une question du public qui lui demandait quelle serait sa disponibilité en tant que chef d’entreprise pour assurer la fonction de maire s’il était élu, Francis Villedieu répondit que c’était tout l’intérêt d’avoir une véritable équipe avec des compétences et de savoir déléguer.

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires