Nature

Evènement

Un vrai succès pour le Mois de l’Environnement sur l’île de Ré

Les enfants, briefés par un éco-garde, s’apprêtent à découvrir les deux Escape Games, ludiques et pédagogiques... Ils en ressortiront enchantés !
Publié le 24/04/2019
Noter cet article

Samedi 20 avril, “Moment fort” du Mois de l’Environnement*, avec toute une journée d’animations organisée par la CdC à Saint-Martin, le président Lionel Quillet a fait part d’un premier bilan très positif de fréquentation et participation depuis le début du mois.

Le Mois de l’Environnement est cette année une invitation à réfléchir sur le thème de la biodiversité urbaine. Lionel Quillet est brièvement intervenu pour se féliciter du succès obtenu par cette initiative. En effet, depuis le 6 avril, les différentes activités proposées ont attiré plus de deux mille participants. Il a insisté sur l’importance de la sensibilisation aux questions liées aux problèmes de l’environnement sur notre île. « Dès que je franchis le pont, j’arrive sur un territoire exceptionnel » a-t-il déclaré.

Une journée pour faire le point

En début de matinée, les écogardes, accompagnés de leurs partenaires, attendaient le public, sur la place de la République à Saint Martin de Ré. Plusieurs stands étaient installés afin de proposer des animations variées : découverte des oiseaux urbains, création participative d’un jardin en permaculture, un atelier de fabrication de gîtes à chauves-souris, un autre consacré à la fabrication d’une pharmacie à base de plantes sauvages. En fin d’après-midi, le spectacle « La veilleuse des veilleurs », a convié les participants à une déambulation dans les rues de la capitale rétaise, pour découvrir des personnages qui protègent la biodiversité urbaine…

La suite du menu a proposé, entre autre, une « numérisation 3D ». Une projection dans une ville du futur, une invitation, muni d’une paire de lunettes adaptées, à se rendre dans un monde où la biodiversité a retrouvé toute sa place.

Beaucoup de groupes scolaires ont été reçus. Les deux Escape Games conçus par les écogardes ont séduit petits et grands. Les écogardes n’ont pas caché leur satisfaction devant l’intérêt montré par les participants qui ont jeté un regard neuf sur les sujets liés à l’environnement.

*Lire notre article sur ww.realahune.fr et sur Ré à la Hune N° 187

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires