Sports

Animations - Sainte-Marie

Un succès pour la course maritaise de caisses à savon et trottinettes !

Les vainqueurs de la course de caisses à savon
Publié le 04/06/2019
Noter cet article

Ce samedi 25 mai 2019, sous un soleil post meridiem de plomb, les concurrents ont joué des coudes pour se démarquer les uns des autres sur l’asphalte brûlante du cours des écoles de la Noue !

Vélocité, esthétique, originalité, technique, ingénierie mise en oeuvre pour la conception des véhicules, normes de construction et de sécurité, autant de critères de sélection scrutés par le jury attentif de cette troisième édition qui aura réuni des centaines de Rétais enthousiasmés par l’évènement.

Trottinettes à toute vapeur !

L’après-midi a commencé par les courses de trottinettes réunies en trois catégories : 6-7 ans, 8-9 ans, 10-12 ans. Les plus jeunes, Alban, Tom, Elise et Eugène s’élancent les premiers. Elise a dominé la course de bout en bout : victoire haut la main devant une foule prise au jeu ! Ewen et Ilan remportent respectivement les catégories 8-9 ans et 10-12 ans. Les courses se succèdent, les spectateurs se pressent d’un côté à l’autre du Cours des Ecoles, d’un côté, de l’autre à nouveau, afin de suivre les concurrents de leurs yeux, créant une course parallèle à celle du jour ! Les applaudissements fusent !

Caisses à savon, clou du jour, ni moteur ni pédales

La course des lumas ouvre la compétition de caisses à savon. P’tit clos, véritable potager ambulant et ses pilotes aux colliers de pommes de terre, Île Arts et Culture et Tom, 7ans, le plus jeune des compétiteurs. P’tit clos est contraint de déclarer forfait, panne de caisse. Le départ est donné. Les bolides s’élancent, tiennent bon lors du premier virage, virage, dernière ligne droite… la victoire se joue dans un mouchoir de poche : Île, art et culture l’emporte d’un cheveux face au jeune Tom !

Les courses s’enchaînent à un rythme effréné. Le défilé d’entrée a même été écourté par les concurrents eux même, tant l’envie d’en découdre était palpable ! Sept équipes s’affrontent : les sapeurs-pompiers, l’équipe de basket, Pédibus, les élus, l’APE Drôles de Maritais, les footballeurs et les Dés Jantés, avec des véhicules tous plus surprenants les uns que les autres. Trois courses pour sélectionner les participants des manches suivantes : L’équipe Basket contre les élus, APE contre Pédibus, L’ESSM, les pompiers et les Dés jantés pour la troisième. Les relais des pousseurs sont en place. Prêt… feu… partez ! Les pousseurs s’élancent de trois mètres en arrière des véhicules, c’est parti ! Suivent deux courses, celle des « seconds » et la grande finale. Les élus tirent leur épingle du jeu face à l’équipe foot, au Pédibus et aux Dés jantés lors de la « courses des seconds »…

Des enfants jouent aux jeux en bois disposés sur le Cours par l’APE de l’école de Sainte-Marie… La grande finale approche… En lice, L’équipe Basket et l’APE, challengers, et les dominateurs pompiers, vainqueurs de la précédente édition… La tension est à son comble… Une équipe sort du lot : Les pompiers. Ils passent la ligne d’arrivée en tête et conservent leur titre au grand dam de L’équipe Basket !

En présence de la maire, Gisèle Vergnon et d’Anne Pawlak, les résultats sont annoncés sous les applaudissements d’un public ravi, régalé par de délicieuses crêpes et gaufres du Clos des vents.

Pour le prix d’esthétique le jury a choisi Île Arts et Culture puis P’tit clos et Pédibus. Le prix de l’originalité est allé à l’équipe P’tit clos, suivie de près par Pédibus et enfin les Dés Jantés.

La grande finale couronne à nouveau les pompiers, l’équipe Basket se classant 2ème, l’APE drôle de Maritais décrochant la troisième place.

Des coupes sont remise aux vainqueurs de chaque catégories, trottinettes, esthétique, originalité et vitesse accompagnées de douceurs et autres cadeaux. Les organisateurs saluent la participation d’Auto Ré pour les voitures de collection exposées mais aussi le « plus » très apprécié apporté par l’APE de l’école de Sainte- Marie et le Clos des vents. Pot de l’amitié en clôture et écho souventes fois entendu parmi les spectateurs : « Ce serait si bien que ces courses de caisses à savons puissent s’organiser à Saint-Martin, au Bois-Plage, à Ars, aux Portes, partout ! On en ferait un
évènement sur toute l’île ! »

Romain Bonnet

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires