Loisirs

Amicale bouliste maritaise

boulodrome de ste marie, amicale bouliste maritaise

Un projet de nouveau Boulodrome couvert, pour pérenniser ce vrai lieu de vie sociale

Publié le 11/04/2014

Avec 84 licenciés, dont 12 femmes, et 131 membres actifs, des activités 365 jours par an, l’Amicale Bouliste Maritaise contribue fortement à animer la vie permanente et touristique, puisqu’elle accueille aussi nombre de vacanciers et organise des manifestations tout l’été.

Créé en juillet 1977, présidé pendant 19 ans par Monsieur Legrand, le Club bénéficie depuis fi n 2002 de la personnalité conviviale et dynamique de son nouveau Président Jean-Yves Breilloux, ancien résident secondaire venu s’installer à sa retraite, dès 50 ans, sur l’île de Ré.

Les membres ont retroussé leurs manches pour réhabiliter l’ancienne cave maraîchère

Son boulodrome couvert situé à La Crapaudière, certes provisoire jusqu’en mars 2016, témoigne de l’état d’esprit de ses membres. Ayant eu connaissance que l’ancienne cave maraîchère ne pouvait revendre dans l’immédiat son grand local, situé à l’entrée de La Noue, le Club a fait une demande auprès de l’Uniré, pour occuper « provisoirement » et gracieusement les lieux, après les avoir remis en état. C’est ainsi qu’une vingtaine de membres se sont retroussés les manches pour nettoyer, désencombrer, aménager le local durant des journées entières, entre avril et octobre 2012.

Lors de l’inauguration en novembre 2012 du terrain extérieur et des pistes couvertes, en présence de Gisèle Vergnon, Christophe Barthère et Lionel Quillet, ce dernier fut tellement impressionné par le dynamisme du Club qu’il en parle encore et se dit prêt à ce que la CdC apporte une contribution à hauteur de 30 % du financement du projet de futur boulodrome couvert, envisagé pour 2016, les critères d’activité à l’année et intercommunale requis étant remplis. Gisèle Vergnon en a aussi fait une promesse de campagne, annonçant lors de l’AG du Club en novembre 2013 « je ferai tout pour que vous ne soyez pas dehors sans local couvert » et Yann Maître, 1er Adjoint, a confirmé à Ré à la Hune que le dossier déposé par Jean-Yves Breilloux – dès mars 2011, après avoir été préparé par une commission du Club composée de 4 membres – allait être examiné très prochainement et qu’un terrain serait réservé près du stade et de l’ensemble écoles, jeunes, enfance qui devra toutefois être complété par d’autres terrains, le foncier municipal n’étant pas suffisant. L’ensemble des élus connaissent d’ailleurs la ténacité du président, qui se dit lui-même « têtu et ne lâchant jamais le morceau » ! L’Amicale Bouliste Maritaise a été le seul club bouliste à participer aux concertations sportives organisées par la CdC en 2012/2013 et a ainsi obtenu que ce projet soit pris en compte dès 2015 par la collectivité intercommunale.

Le club fourmille d’activités et de projets, pour tous

En attendant de prendre davantage ses quartiers d’été au parc de Montamer, le Club organise des compétitions toute l’année, participe aux Championnats départementaux avec une équipe féminine et 6 équipes de vétérans, et au Championnat régional avec une équipe féminine qui a accédé à la 1ère division. Plus de 20 adhérents de l’Amicale Bouliste Maritaise – qui porte bien son nom – jouent tous les jours, l’ « équipe de nuit » des actifs prenant le relais à partir de 17 h et jusqu’à 20 heures de celle qui est à l’oeuvre dès 15h.

Tous les mercredis le concours, ouvert aux autres clubs rétais (l’île de Ré compte 5 clubs), rassemble 60 joueurs et depuis l’an passé il organise un Concours Régional, qui aura lieu cette année le 14 juin 2014 et regroupera des licenciés des Fédérations de Poitiers, Bordeaux, Angoulême.

Pour les plus jeunes, l’Amicale propose déjà des animations lors des pauses méridiennes et étudie la possibilité de créer une école de pétanque, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires si ces activités remportent du succès. 5 licenciés du Club ont suivi à cet effet la formation organisée par le Comité départemental de Pétanque.

Le Club vit avec une subvention municipale de 2 500 €, un sponsor principal « Les Grenettes » qui apporte la même somme, quelques sponsors, les adhésions des licenciés et surtout les cartes des membres. Et organise aussi des lotos deux fois par an aux Grenettes, qui attirent chacun plus de 300 personnes, prévus l’été prochain les 22 juillet et 12 août à 20h30. Sans oublier le repas champêtre, le premier dimanche de juillet, qui rassemble près de 100 sympathisants au parc de Montamer.

Au-delà de ce foisonnement d’activités, le Club séduit de plus en plus de membres par son approche très conviviale et constitue un vrai lieu de vie sociale, parce que « tout le monde joue avec tout le monde, les nouveaux sont accueillis chaleureusement ». Avis aux Amateurs !

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires