Commerce

Ils bougent !

Bar le Chat Botté à St Clément des Baleines

Un lieu de vie devenu historique

Publié le 10/07/2013

Lorsque Florent et Olga, grands-parents de Daniel Massé reprirent l’Hôtel des Voyageurs en 1921, l’épicerie, le restaurant et le bar étaient dans une même grande salle débouchant sur une petite cour intérieure où l’on jouait à la pétanque avec des boules en bois. À l’époque, il y avait même une estrade pour de petites représentations théâtrales. Les commerçants du centre-ville venaient retrouver les pêcheurs, qui arrivaient avec leurs paniers remplis de homards, pour prendre l’apéritif et discuter entre eux. Florent n’entamait son marchandage qu’après leur avoir servi plusieurs tournées de pastis ! Il arrivait ainsi à faire suffisamment baisser les prix pour qu’Olga intègre du homard dans ses menus de fêtes, au plus grand plaisir de ses pensionnaires. Le surnom du lieu était : « le bar aux homardiers ».

L'entrée du Chat BottéDans les années d’après-guerre et jusque dans les années 60, un bal était donné les samedis et dimanches, avec un orchestre venu de Sainte-Marie. Le dimanche, au billard, on jouait à « la poule à l’assiette ». Les boules, rouges et blanches, ne devaient pas toucher l’assiette déposée au centre du billard, sinon il fallait verser 2 Francs de pénalité. Le coiffeur, M. Pelon, venait d’Ars le jeudi car cela lui permettait de coiffer, dans le bar, adultes et enfants.

Les temps modernes !

Tout est refait en 1965. Le billard reste présent jusque dans les années 90 et pour l’accompagner un baby-foot qui plait beaucoup à la jeunesse. Le comptoir était en formica vert. Il changera plusieurs fois d’endroit avant qu’on l’installe à son emplacement actuel, une hérésie commerciale paraît-il, un bar devant être vu de l’extérieur ! Au milieu des années 80, l’endroit était plein tous les soirs. On y jouait à la belote au milieu d’un nuage de fumée, la cigarette n’étant pas encore interdite, et il ne fallait pas moins de cinq personnes pour assurer le service du bar. L’animation était telle que Daniel Massé n’arrivait pas à fermer avant deux heures du matin alors que la terrasse devait être dressée, dès 8 heures le lendemain ! C’est ce même bar que traversèrent François Mitterrand et Helmut Kohl pour rejoindre la salle de restaurant lorsqu’invités par le Maire de l’époque, Léon Massé, ils vinrent déjeuner.

La façon de vivre n’est plus la même comme il le constate, mais le bar reste un lieu de rencontre où les habitants viennent s’informer de la vie locale et discuter, déjà, des prochaines élections municipales. Quant à la terrasse, très bien exposée, elle est prise d’assaut dès les premiers rayons du soleil par les villageois et les Parisiens réunis dans une même communion.

 

Le Chat Botté
20 rue de la Mairie
17590 Saint-Clément-des-Baleines
Tél. : 05 46 29 42 09

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires