Vie politique

CONSEIL MUNICIPAL D’ARS-EN-RÉ DU 30 MARS 2022

Un geste de solidarité de la part des élus casserons

© Jacques Buisson - Le drapeau ukrainien flotte sur le fronton de la mairie d’Ars.
Publié le 07/04/2022

Après avoir débattu du budget et des projets en cours, les conseillers municipaux ont fait part de leur soutien au peuple ukrainien.

Les comptes de l’année passée ont été validés par le conseil municipal : le budget de la commune, ainsi que les trois budgets annexes (écotaxe, camping et port). Le budget primitif concernant 2022, a, également, été voté à l’unanimité. Des subventions ont été attribuées aux associations arsaises qui en avaient fait la demande, ainsi qu’à des associations extérieures à caractère sportif, au sein desquelles évoluent des jeunes du village (judo, SCR), ou à caractère caritatif ( Les Restaus du cœur, la Ligue contre le cancer …).

D’importants projets sont en train de se terminer

On note, au chapitre des travaux engagés, le dragage du port, la remise en état de l’école de voile. La réfection de la route de La Prée, ainsi que de la piste cyclable qui la longe (1), sont en bonne voie. Notons, aussi, la création d’un chemin piétonnier pour se rendre du port jusque sur la zone artisanale. Le conseil municipal annonce la réfection des sanitaires de l’école, la construction d’un préau, et signale, également, la transformation du local « La Quichenotte » en studio communal loué à l’année.

D’autre part, la municipalité vient d’investir dans l’achat de l’ancienne quincaillerie qui deviendra une maison commune d’hébergement des saisonniers, pouvant être opérationnelle aussi bien l’hiver que l’été. Le terrain situé juste derrière a, aussi, été acheté dans l’objectif de construire des logements destinés à la location ou à l’accession à la propriété. Le bâti pourra être revendu, mais le terrain restera la propriété de la collectivité, dans le but de lutter contre la spéculation immobilière.

2000 euros pour l’Ukraine

Les Casserons sont très sensibles et attentifs aux problèmes que rencontre le peuple ukrainien. Un des élus est intervenu en signalant que les pouvoirs publics demandent aux municipalités d’offrir des logements individuels, mais ce dernier précise bien que la question de l’hébergement semble difficilement réalisable au sein de la commune. De plus, la distance qui sépare le village du chef-lieu du département pose un réel problème pour les démarches administratives.

L’Association des Maires de France demande de cesser les dons en nature, le conseil municipal a décidé de signer un chèque d’un montant de 2000 euros qui sera adressé au fonds d’action extérieure des collectivités territoriales, organisme dépendant du ministère des Affaires Étrangères.

(1) Pour cette dernière, il faut noter la participation financière de la CdC.

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires