Association

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Un bateau pour Ré : optimisme et solidarité !

©Stessy Bourreau - Malgré la crise sanitaire, l’association a tenu un discours positif et plein d’optimisme.
Publié le 14/12/2021

Un bateau pour Ré permet à des personnes en situation de handicap de prendre le large. Lundi 28 novembre, salle des Eridolles au Bois-Plage, se tenait l’assemblée générale de l’association créée en 2008 de la volonté de la grande navigatrice Tonia de Turckheim…

Adhérents, bénévoles et pré- sidents d’associations sont venus nombreux pour assister au bilan annuel de l’association de Paul Reb reconnue de tous pour son utilité publique et pour le message d’espoir qu’elle délivre.

“La vie et la mer nous forgent la volonté de toujours continuer”

Des élus de la Communauté de Communes, qui apporte son soutien financier à l’association, dont son président Lionel Quillet ou encore le conseiller départemental Patrice Raffarin ont également tenus à être présents pour saluer le travail des bénévoles portés au nombre de quarante-huit. Depuis le début de la crise sanitaire les sorties se sont faites plus rares, mais le président d’Un bateau pour Ré ne perd rien de son optimisme : « Assurément nous étions dans le creux de la vague et, quand nous avons eu l’impression de repartir vers la cime, une seconde a balayé la houle; tous les associations rencontrent les mêmes difficultés mais, forts de notre cinquantaine d’adhérents, nous sommes optimistes et persuadés qu’il soufflera un vent nouveau dans les voiles », affirme Paul Reb.

Depuis sa création, l’association affiche huit mille miles de navigation au compteur, soit douze mille huit cents kilomètres. Cette année, quelques sorties ont tout de même permis aux adhérents de reprendre un peu le large et de souffler, notamment quatre sorties à l’île d’Aix avec Hervé ou encore une longue et très intéressante visite au Grand-Pavois grâce à la générosité de son président Alain Pochon, également maire des Portes-en-Ré. « Nous ne sommes pas des marins comme les autres, nous devons supporter un handicap que nous n’avons pas choisi mais que nous maîtrisons à force d’aimer la vie et la mer qui nous forgent la volonté de toujours continuer. Quelle que soit l’étape de notre existence, il est impératif de se dépasser. Je lance un appel : vaccinons-nous, quelle que soit la vague. Optons pour le plus efficace, et sans effet secondaire, une bonne injection d’humour ! », a ajouté Paul Reb.

Après l’explication du rapport financier par Dominique Reb, Lionel Quillet a pris la parole à son tour pour féliciter l’association de réussir à vivre à l’année avec seulement 2500 euros et a précisé que si elle a besoin d’une aide exceptionnelle pour un pro- jet quelconque, la Communauté de Communes est prête à augmenter le soutien financier qu’elle apporte déjà.

Un verre de l’amitié a conclu cette assemblée générale comme elle a commencé, dans la joie et la bonne humeur…

Stessy Bourreau

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires