Sports

Edition 2019

Traversée Continent-Île de Ré : une 51ème sous le signe de la nouveauté !

Trois catégories s’élancent à l’assaut des flots : monopalmes, bipalmes, bipalmes avec appui (photo archives Ré à la Hune).
Publié le 13/06/2019
Noter cet article

Pierre Fajoux et Martial Edouard du Subaqua club La Rochelle, prenant le relai de Pierre-Yves Breillad, organisaient ce dimanche 26 mai 2019 à 10h15 avec le concours de la Mairie de Rivedoux et de son plus haut magistrat, Pierre Raffarin, sa cinquante et unième édition. 91 hommes et 59 femmes étaient présents au rendez-vous, plage de La Repentie à La Rochelle.

Un vent de nouveauté !

Une édition spéciale, « open » ! L’on rompt avec la tradition ! 10 parmi les 150 participants (144 au final, 6 d’entre eux ayant renoncé à affronter la grande bleue jusqu’au bout) n’étaient pas licenciés de la FFESSM (Fédération Française d’Etude et de Sports Sous-Marins) mais ce sont simplement acquittés de leurs droits d’inscription après avoir été examiné par un médecin qui a pu certifier leur aptitude et ont obtenu leur « Open’Pass », à la fois assurance et licence d’un jour, celui de la traversée. Première encore cette année le chronométrage a été effectué grâce à des bracelets équipés de puces électroniques. Cinq minutes après l’arrivée du dernier nageur, les classements étaient connus.

Nouveauté également, tous les participants ont été gratifiés d’un lot, contrairement aux années précédentes où seul les vainqueurs de chaque catégorie étaient récompensés. Cette année, un bateau de la SNSM (Société Nationale des Sauveteurs en Mer) ainsi qu’un bateau de la Gendarmerie Maritime étaient mobilisés au côté des 9 bateaux et 13 Kayaks habituels pour assurer la sécurité des nageurs. Une présence appréciable durant la course qui se déroulait dans des conditions relativement difficiles, avec une eau à 14-15°C, une houle remuante portée par les courants et un vent de Nord-Ouest contraire…

La course, les courses …

Trois catégories s’élancent à l’assaut des flots : monopalmes, bipalmes, bipalmes avec appui. Avec les catégories de la fédération c’eurent été 27 podiums qu’il eut fallu monter !

Tous les âges sont représentés. Jean- Michel, a fêté ses 78 printemps le 30, 4 jours après la course. Laurent Moreau lui n’a que 14 ans lors du départ. Certains amateurs se sont entraînés dur pendant une année pour préparer leur traversée et peaufiner leur coup de palme. C’est le cas de Maryline Girard, institutrice à Ars-en-Ré qui, sous le dossard 67, terminera sa course en un temps des plus honorables et dont elle peut être fière : 43 minutes et 56 secondes !

21 départements représentés cette année et la traversée s’est même internationalisée : un concurrent venu de Belgique était en lice. Il revient sur l’île pour participer à l’édition, cette fois-ci depuis La Rochelle et à la nage, après y avoir travaillé au démantèlement du Rokia Delmas, un porte-conteneurs de 185 mètres qui s’était échoué dans la nuit du 23 au 24 octobre 2006 à moins de 3 km de la côte sud l’Île de Ré.

Dans chacune des catégories et pour tous les participants, de véritables exploits sportifs !

Dans la catégorie monopalme, un temps record, améliorant de près de 4 minutes celui de l’an dernier : 32’55’’ ! Dans la catégorie bipalme le tenant du titre ne sera pas détrôné. Matthieu Berthelot boucle sa course en 36 minutes et 21 secondes. Dans la catégorie bipalme avec appui, Philippe Nerrière l’emporte avec un excellent temps de 36’59’’.

Pour finir, remise des récompenses et buffet froid dans une ambiance excellente. Une 51ème édition qui se sera déroulée à la perfection tant au regard des attentes des participants, tous gratifiés d’un sac en coton au logo de la Traversée, d’un éco-verre et de spécialités locales, que de celles des organisateurs : Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour 2020 !

Romain Bonnet

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires