Sports

Toyota Open International de l'île de Ré

Nicolas Peiffer à gauche et Joachim Gérard joueurs de tennnis handisport sur le Toyotao Open ïle de Ré. L'édition 2015 a lieu du 15 au 20 septembre.

Un tournoi de tennis handisport dans le top mondial

Nicolas Peiffer à gauche et Joachim Gérard à droite en 2013
Publié le 08/09/2015

Du mardi 15 au dimanche 20 septembre 2015 sur les courts du Tennis Club des Pertuis à La Couarde-sur-Mer, le Toyota Open International de l’île de Ré verra s’affronter les meilleurs joueurs masculins et féminins de tennis handisport.

Pour la première fois de son histoire, le Toyota Open International de l’île de Ré créé en 2005, se disputera cette année dans la catégorie ITF1.

Les cinq continents représentés

Admise dans le circuit et le cercle très fermé des plus grands tournois mondiaux, l’île de Ré est en bonne compagnie : Rotterdam, Pensacola (USA), Baton rouge (USA), Johannesburg, Séoul, Bruxelles, Genève, Sardinia (Italie), Daegu (Corée), Nottingham (GB)… Plus de 110 joueurs et joueuses venus du monde entier participeront à cette 11ème édition qui, ITF1 oblige, comptera une journée de plus que les précédents tournois. La notoriété sportive, la convivialité, l’environnement et l’organisation de ce tournoi font que Yann Maître, son directeur, a dû refuser à regret des inscriptions pour maîtriser l’organisation sportive.

Les meilleurs mondiaux

Les meilleurs joueurs et joueuses français et étrangers, venus des cinq continents, ont répondu présents pour prendre les points à gagner sur les courts, nécessaires à leur classement mondial. La dotation des primes de classement, attractive, atteint globalement 28 000 dollars en ITF1. Côté masculin, le tableau des inscriptions compte 10 joueurs classés dans les 25 meilleurs mondiaux. On retrouvera avec plaisir les français Nicolas Peiffer (3ème mondial) et Joachim Gérard (4ème mondial). Le tableau féminin est exceptionnel avec 11 joueuses du top 25 mondial, dont 6 du top 10, avec la japonaise Y. Kamiji, la française Marjolaine Buis, l’allemande Katharina Kruger etc. Des matchs somptueux en perspective à suivre dès le 15 septembre, car l’opposition sera très forte, très tôt, pour accéder aux phases finales.

Une organisation rodée

C’est bien connu, on ne change pas une équipe qui gagne ! L’intendance est assurée sur place par le Lions club île de Ré et de nombreux bénévoles. Les joueurs sont hébergés à l’Atalante ou dans des résidences. Le tournoi investit aussi des courts sur le Bois-Plage et Loix. La retransmission télé sur le web est assurée par l’équipe de Ré TV, suivie dans le monde entier en direct, par relais satellite. Une prouesse technique testée lors de la précédente édition.

Yann Maître met la dernière main à ce tournoi sponsorisé principalement par Toyota, BNP Paribas et la Communauté de Communes de l’île de Ré. Des démonstrations auront lieu pour sensibiliser le public au tennis handisport sur le port de La Flotte et une opération se prépare avec le Club de Royan. Le Toyota Open International est un évènement unique qui figure en troisième position des plus gros tournois mondiaux en nombre de participants. Il promeut l’image et l’accessibilité de l’île de Ré pour des personnes à mobilité réduite et devient un acteur économique important de l’arrièresaison avec des retombées directes estimées à 150 000 euros.

L’entrée est libre pendant les cinq journées du tournoi. Venez nombreux !

 

Dès le samedi 19 septembre à 11 heures se dérouleront les demi-finales des simples hommes et femmes. Les finales des doubles hommes et femmes se disputeront à 17 heures.

Le dimanche 20 septembre à 11 h aura lieu la finale de la catégorie Quad, à 14 h la finale des femmes et à 15 h celle des hommes.

 

Voir l’édition 2017 du Toyota Open International de tennis handisport sur l’île de Ré

 

Michel Lardeux

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • casablonca
    Publié le 30 avril 2017

    hello I’m Redouan ; 21 y.o ; from Morocco ; I’m a tennis-handicapped player ; I’ve practised this game over than 2 years ; and I would develop myself
    .
    I’m waiting your positive reply

    Répondre