Patrimoine

Coups de coeur & de gueule

Totems de galets au phare des Baleines sur l'île de Ré

Coup de coeur pour… Des totems et galets

Publié le 04/05/2017

Ré à la Hune a constaté une recrudescence de tours de galets jamais vue au pied du Phare des Baleines !

Qu’est-ce qui pousse les promeneurs à ériger, avec assiduité et récurrence, les empilements de galets qu’on observe depuis quelques années sur les grèves ?

Lors du très fréquenté week-end de Pâques, les plagistes de tous poils se sont employés sans complexe, à l’art, quasiment primitif et bien moins éphémère que celui du château de sable, de l’empilage de galets.

Les totems, disposés en rangs serrés au pied de la tour des Baleines semblent attester « J’étais là, moi aussi et j’ai laissé cette trace de mon passage ».

Land Art ou incantation ?

À l’image du totem dans les sociétés tribales, ces menhirs miniatures, tous singuliers mais répétition d’un seul et unique sujet, témoignent sans conteste de la similitude des neuf milliards de gens divers et variés qui composent notre société moderne. Alors tous frères ? Une idée qui tente de faire son chemin depuis 2 000 ans déjà, me semble-t-il !

Pour un prochain Happening de Land Art* demandez conseil aux artistes associés inconnus, le résultat en vaut le détour.

 

* Événement artistique en prise directe avec la nature.

 

Véronique Hugerot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • Christine
    Publié le 7 mai 2017

    Il y en a beaucoup en montagne. Ils servaient la plupart du temps de balisage ou pour indiquer un sommet. Au Tibet ils ont une signification religieuse. Chez nous en Autriche, Il semble que le film « 7 ans au Tibet » ait joué un rôle, les randonneurs s’amusent depuis à construire de petites tours de pierre pour se reposer un peu, ceci annime d’autres randonneurs à faire de même. Les rites et le bonheur de construire des tours n’ont pas de frontière… celui-ci est arrivé dans l’île de Ré 😉

    Répondre